Accueil / Actualités / Actu Maroc / Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre
Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

La campagne agricole 2020/2021 est sous d’heureux auspices grâce aux dernières pluies.

Les pluies diluviennes de la semaine dernière, jusque là très attendue après plusieurs années de sécheresse, ont une importance particulière pour les cultures, car étant très bénéfiques pour la croissance de plusieurs cultures, notamment celles sous serre.

Selon le professeur Fouad Amraoui, «toutes les conditions sont réunies pour une bonne saison agricole», en raison des dernières pluies. En effet, l’expert a déclaré, comme le rapporte H24info, la campagne agricole 2020/2021 est sous d’heureux auspices grâce au taux de remplissage des barrages, qui est extrêmement important pour plusieurs cultures, en particulier celles sous serre, et qui permettra d’avoir un bon rendu sur toute l’année.

Lire aussi : Le Maroc prévoit une campagne d’exportation agricole réussie

En ce qui concerne les céréales, «ces premières pluies sont primordiales, mais celles qui surviennent durant le mois de mars et d’avril le sont tout autant et si nous n’atteignons pas ce deuxième pic, alors les rendements agricoles seront moindres», poursuit-il. D’ailleurs, le record pour les céréales a été enregistré lors de la campagne de 2014-2015, avec 110 millions de quintaux, atteints grâce justement à ce deuxième pic, souligne le professeur Amraoui.

Par ailleurs, ces pluies auront un autre bienfait, celui de la recharge des nappes phréatique, fortement impactées par le stress hydrique qui touche de nombreuses régions du royaume, note le spécialiste. «Mais bien que les nappes ne puissent pas être rétablies uniquement sur une année, ces dernières pourront assurer toutefois un pompage durant les mois les plus chauds», fait savoir la même source.

«Les espoirs sont désormais pour un deuxième pic, afin non seulement d’assurer la campagne céréalière, mais aussi ne pas avoir à puiser dans les ressources souterraines et commencer l’irrigation plus tard», souligne Fouad Amraoui.

 

Regardez aussi

Almeria les stations de conditionnement se préparent à une grève

France: Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes

France: Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes au 1er janvier 2022. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *