AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Maroc/Australie : Examen des moyens de coopération universitaire

Maroc/Australie : Examen des moyens de coopération universitaire

L’Australie a exprimé sa volonté d’ouvrir la voie à la formation et aux échanges universitaires avec le Maroc dans le domaine de l’agriculture.

L’université d’Adélaïde en Australie est intéressée par un partenariat « à long terme » avec le Royaume du Maroc dans la formation, la recherche scientifique et la coopération universitaire en matière de développement agricole et d’irrigation, a affirmé le professeur Peter Rathjen, président de l’Université, actuellement en visite officielle au Royaume.

Suite à une rencontre avec M. Aziz Akhannouch, Peter Rathjen, président de l’université d’Adélaïde, a déclaré avoir « l’intérêt pour un partenariat sur le long terme avec le Royaume afin de permettre des échanges universitaires et lancer des recherches pour rapprocher les deux pays », indique leseco.ma.

Il a, par ailleurs, exprimé la volonté de son pays d’établir un partenariat avec le Maroc avec lequel l’île-continent partage plusieurs points communs dans des secteurs comme l’agriculture, l’énergie, les ressources naturelles et les mines.

Cette rencontre a également été l’occasion d’examiner les moyens de renforcer la coopération universitaire dans les domaines de développement de l’agriculture et des techniques d’irrigation, d’autant que le climat dans le sud de l’Australie est similaire à celui du Royaume.

Les deux parties ont évoqué leur volonté de poursuivre les efforts visant le renforcement des capacités dans les domaines de la numérisation agricole et des nouvelles technologies, en plus d’ouvrir la voie aux échanges universitaires et à la formation dans les cycles des masters spécialisés, précise la même source.

Notons que l’université publique d’Adélaïde figure parmi les meilleures au monde et compte cinq lauréats du prix Nobel.

Partager

Regardez aussi

Le Maroc, un pionnier en matière de traçabilité animale

Aïd Al-Adha : Près de la moitié des ménages achètent leurs animaux de sacrifice une semaine avant la fête, selon une étude

Une récente étude de terrain, conduite par le ministère de l’Agriculture, a révélé que 49% …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *