×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 29 janvier 2023
Accueil / Technique / Dossier / Marché mondial du raisin
La production mondiale de raisins de table

Marché mondial du raisin

Pertes et pénuries de raisins aux Pays-Bas, baisse des volumes en Allemagne et contraction de la demande en Italie.

L’approvisionnement en raisins est limité sur plusieurs marchés. Les grands pays producteurs souffrent de troubles politiques et des mauvaises conditions météorologiques. D’autres sont touchés par la hausse des prix et le ralentissement économique. Nous vous présentons les principales actualités du marché du raisin, d’après une étude du site Freshplaza.

Au Pays-Bas, les raisins sud-africains ont actuellement la taille mais pas le poids, ce qui entraîne une perte de 20 à 25% lors de l’emballage. Le début de la saison des raisins d’outre-mer a été excellent cette année jusqu’à Noël, mais depuis, l’offre est beaucoup moins importante. Pour les prochains jours, il pourrait y avoir des volumes normaux pour les raisins rouges et bleus, mais une pénurie de raisins blancs. De leur côté, la plupart des raisins importés en Belgique proviennent actuellement du Pérou. Les ventes se sont plutôt bien poursuivies ces dernières semaines et les bonnes variétés se vendent à des prix intéressants. Il y a également des raisins en provenance d’Afrique du Sud, mais la qualité n’est pas comparable à celle des raisins du Pérou.

En Allemagne, il est probable qu’il y ait une baisse des volumes d’exportation de raisins en provenance d’Afrique du Sud dans les semaines à venir. D’un autre côté, les premières semaines de commercialisation ont été caractérisées par un sous-approvisionnement en raison de la disponibilité des variétés tardives de la saison européenne. Les importations devraient baisser en particulier pour les raisins blancs sans pépins à partir de la fin janvier, avec des pertes pour les raisins rouges sans pépins.

En parallèle, le secteur italien du raisin de table a été touché cette année par des facteurs tels que la guerre en Ukraine, l’inflation, les prix élevés de l’énergie et le retard dans l’adoption des innovations culturales. Cela a entraîné une contraction de la demande et une baisse des prix à la production. Les détaillants ont donc préféré bloquer les approvisionnements italiens et se tourner vers les importations d’Afrique du Sud, d’Espagne et du Pérou, disponibles à des prix entre 2,40 € et 4,00 €. En Espagne, les producteurs rapportent que la saison cette année était déséquilibrée, avec des prix qui n’étaient pas en adéquation avec les coûts en raison d’une demande stagnante. Les raisins sans pépins ont également pris fin et désormais seules les variétés importées remplissent le marché. Les ventes sont bloquées pour les variétés importées principalement du Pérou.

Selon les données de l’USDA, la production chinoise de raisins frais devrait augmenter de 13% en glissement annuel pour atteindre 12,6 millions de tonnes pour la saison 2022-23. La Chine importe environ 10 000 conteneurs de raisins frais par an, principalement provenant de Pérou, Afrique du Sud, États-Unis et Australie. Actuellement sur le marché d’importation, il y a des raisins blancs péruviens, mais leurs prix sont plus élevés que les années précédentes et la qualité est moins bonne. Enfin, l’approvisionnement en raisins en Amérique du Nord devrait rester tendu dans les prochaines semaines. Les approvisionnements provenant du Pérou ont été repoussés en raison d’un temps plus froid et des récents troubles politiques et sociaux dans le pays. Les volumes devraient augmenter à partir de mi-février.

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

L’avocatier dispose enfin de sa première carte génomique presque complète

La première carte du génome au monde d’un scientifique australien pour l’avocatier. C’est une première …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.