Accueil / Actualités / Actu internationales / Maladies animales et végétales: La FAO sensibilise la population

Maladies animales et végétales: La FAO sensibilise la population

La FAO convie des journalistes à une formation sur les maladies animales et végétales.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) organise du 15 au 18 mai à Tanger une formation dédiée aux journalistes sur les maladies végétales et animales.

Cet atelier de 4 jours sera organisé pour une quinzaine de journalistes maghrébins sur le thème « les risques des ravageurs et des maladies végétales et animales et leurs impacts sur le développement économique et social et sur la sécurité alimentaire ».

Le but de l’opération, menée par la FAO, est de sensibiliser la population aux maladies qui menacent les cultures et le cheptel. Comme nous l’explique webmanagercenter.com, journalistes et experts doivent travailler main dans la main car l’un détient les informations et l’autre le moyen de les communiquer. Cet atelier vise donc à développer un partenariat avec la presse afin de spécialiser quelques journalistes qui seront ensuite en mesure de transmettre les informations liées aux maladies végétales et aux épizooties.

Mohammed Bengoumi, responsable régional en production et santé animales à la FAO, précise aussi l’importance d’établir avec les pays voisins des mesures phytosanitaires harmonisées pour prévenir l’introduction de ces maladies. A l’heure actuelle, les pays d’Afrique du Nord font face à des ravageurs comme le Charançon rouge qui contamine des palmiers d’ornementation au Maroc (Tanger) et en Tunisie. La bactérie Xylella Fastiduosa, qui s’attaque aux oliviers, est également une menace. Apparue dans le sud de l’Italie, cette maladie ne s’est pas propagée au Maghreb mais a déjà atteint la France et l’Espagne.

Regardez aussi

Égypte-Russie ligne maritime pour renforcer les exportations agricoles

La Russie prolonge d’un an le véto contre les fruits et légumes européens

La Russie prolonge d’un an le véto contre les fruits et légumes européens. La Russie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *