AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 3 décembre 2022
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Agropole du Loukkos : Lancement des travaux de réalisation de la première tranche
Photo : MAP

Agropole du Loukkos : Lancement des travaux de réalisation de la première tranche

Agropole du Loukkos : Lancement effectif des travaux de réalisation de la première tranche.

Le lancement des travaux de réalisation de la première tranche de l’Agropole du Loukkos, sur une superficie de 50 hectares, a eu lieu dimanche à la commune de Zouada, relevant de la province de Larache.

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, accompagné du gouverneur de la province de Larache, Bouassam El Alamine, du président du Conseil régional, Omar Moro, du président du directoire de MedZ, filiale du groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Mohssine Semmar, et de plusieurs responsables locaux, a donné le coup d’envoi de ce projet structurant visant à renforcer la valorisation des produits agricoles au niveau de la vallée du Loukkos.

Le projet de l’agropole du Loukkos, une plateforme agro-industrielle qui s’étend sur une superficie totale de 150 hectares, est réalisé dans le cadre d’une convention de partenariat entre plusieurs partenaires, notamment le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le ministère de l’Industrie et du commerce, le ministère de l’Équipement et de l’eau, le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie et des finances, le ministère délégué chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, le Conseil régional, la Wilaya de la région et le Groupe du Crédit agricole du Maroc (CAM).

Le coût global de l’ensemble des projets retenus au titre de cette convention s’élève à 457 millions de dirhams (MDH).

Ce projet vise à organiser le secteur de l’agro-industrie dans la région, renforcer la valorisation des produits agricoles, promouvoir la compétitivité des entreprises agro-alimentaires, et offrir un cadre distinct aux acteurs industriels nationaux et internationaux en facilitant l’accès au foncier aménagé et approprié.

L’agropole est composé de quatre espaces, à savoir « l’Espace industries alimentaires », dédié aux activités industrielles, aux industries connexes, au transport, au stockage et aux showrooms, le « Pôle Technologique », composé d’une pépinière d’entrepreneuriat, d’instituts de formation et d’un centre d’innovation, le « Pôle Services », comprenant les installations de services et d’exploitation, et le « Qualipole alimentation », qui sera réalisé par le ministère de l’Agriculture sur une superficie de 2 hectares.

Pour un investissement total de 80 MDH, le qualipole abritera les laboratoires de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), de Morocco Foodex, le centre régional des jeunes entrepreneurs agricoles (CRJEA), ainsi que des espaces communs.

Le « Qualipole alimentation » a pour objectif d’assurer un accompagnement de proximité aux producteurs pour améliorer la qualité de leurs produits, et fournir des services d’analyse et de contrôle pour accéder aux marchés dans les meilleures conditions.

L’agropole du Loukkos devrait permettre d’améliorer la valorisation et la transformation des produits agricoles de la région. Il constituera également une réelle valeur ajoutée pour un développement agricole global et durable et un levier majeur de l’emploi dans la région, à travers la création de plus de 12.000 emplois et la réalisation d’un chiffre d’affaires de près de 4 milliards de dirhams par an.

Dans ce cadre, M. Semmar, a souligné que l’agropole du Loukkos est un espace de nouvelle génération, qui permettra la cristallisation des investissements dans les industries agricoles, dans un environnement compétitif, grâce à des infrastructures aux normes internationales.

Il a relevé que l’agropole comprendra un espace, dont la gestion sera assurée par le ministère de l’Agriculture, afin de rapprocher toutes les institutions chargées de l’octroi des autorisations sanitaires et des licences d’exportation, en plus d’un pôle technologique comme espace de formation, notant que MedZ a déjà établi les contacts avec plus de 50 investisseurs potentiels, pour prendre connaissance de leurs besoins, avant qu’ils n’obtiennent les autorisations nécessaires pour construire leurs unités, et ce parallèlement à la réalisation du projet.

Pour sa part, M. Moro a mis l’accent sur l’importance de ce projet structurant tant attendu par les acteurs locaux, notant que cette agropole, qui verra le jour grâce à la volonté de tous les intervenants, comprendra plusieurs unités industrielles spécialisées dans les industries agro-alimentaires.

Cette agropole, a-t-il ajouté, constituera un écosystème intégré visant à augmenter la production et à restructurer les chaînes de production au niveau de la région, précisant que la première tranche, qui s’étend sur 50 ha, sera achevée dans 8 mois, et que les premiers contacts avec les investisseurs potentiels ont été établis.

De son côté, le directeur régional de l’Agriculture à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mahjoub Lahrach, a affirmé que l’agropole du Loukkos, qui s’étend sur une superficie totale de 150 hectares, constitue une plateforme qui accueillera plusieurs unités de valorisation et de transformation des produits agricoles, relevant que ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie « Génération Green 2020-2030 » revêt une grande importance, eu égard à ses dimensions stratégiques.

Il a rappelé que la stratégie « Génération green » vise à atteindre un taux de 70% de valorisation de la production, soulignant que ce projet offre l’opportunité aux entreprises nationales et internationales d’investir dans la province de Larache, qui recèle un potentiel riche de produits agricoles et de chaînes de production à haute valeur ajoutée.

Il est à noter que cette agropole fait partie d’un programme de 7 agropoles dans 6 régions, et qui constituent des piliers de la mise en œuvre de la stratégie « Génération Green 2020-2030 », que SM le Roi Mohammed VI a lancée en février 2020.

MAP

Regardez aussi

Poivrons-Les-exportations-marocaines-vers-l-Espagne-ont-augmenté-de-210-%

UE : De nombreuses alertes sur les fruits et légumes de Turquie

La plupart de ces notifications concernaient le poivron (85), suivi du citron et du raisin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.