AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les petits agriculteurs marocains désormais concernés par la déclaration de revenus
rentabilite argent economique
Photo : Pixabay

Les petits agriculteurs marocains désormais concernés par la déclaration de revenus

La Direction générale des impôts (DGI) au Maroc a récemment rappelé une mesure importante qui touchera les petits exploitants agricoles du pays.

Désormais, les agriculteurs réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams seront tenus de remplir une déclaration de revenus, même s’ils bénéficient d’une exonération d’impôts. Cette décision, inscrite dans la loi de finances 2023, s’inscrit dans une perspective de généralisation progressive de l’imposition du revenu global des personnes physiques.

Thami Bouhank, expert-comptable membre du Conseil régional de l’Ordre des experts comptables de la région Rabat-Salé-Kenitra, explique à Challenge que cette nouvelle disposition vise à harmoniser les obligations fiscales des différents acteurs du secteur agricole, qu’ils soient personnes physiques ou morales. Il souligne que cette démarche s’inscrit dans une logique d’équité fiscale et de collecte de données fiables sur les activités agricoles du pays.

Il est important de noter que malgré cette nouvelle obligation de déclaration de revenus, les petits agriculteurs réalisant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 5 millions de dirhams restent exonérés de l’impôt sur le revenu de manière permanente. Toujours selon Challenge, la DGI insiste sur le fait que cette déclaration reste une formalité administrative visant à obtenir des données fiscales précises et exhaustives sur le secteur agricole, crucial pour l’économie marocaine.

En demandant aux petits exploitants agricoles de remplir une déclaration de revenus, les autorités fiscales marocaines cherchent à rendre le secteur agricole plus compétitif.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *