Accueil / Technique / Les méthodes de la culture de l’artichaut au Maroc
artichaud_maroc

Les méthodes de la culture de l’artichaut au Maroc

Méthodes et astuces pour la culture de l’artichaut au Maroc. 

L’artichaut est une plante originaire de la Méditerranée. Elle appartient à la famille des Composées. La partie consommée est le réceptacle floral et une partie du pédoncule floral. Le légume est nutritif. En effet, l’artichaut est riche en vitamines, en Ca, en Potassium, en Phosphore, en Fer et en Sodium. Les principales régions de production de l’artichaut au Maroc sont le Gharb, la Basse Moulouya, le Saïs et le Haouz.

Conditions pédo-climatiques requises pour la culture de l’artichaut: L’artichaut est de saison froide. Ce légume est très exigeant en humidité du sol. L’optimum pour la croissance est de 18 à 20°C . Les températures trop élevées ou trop basses sont néfastes à la formation des capitules et à la croissance normale de la plante. Les exigences en sol sont faibles mais la culture de l’artichaut préfère un sol profond et de texture moyenne. Les terrains silico-argileux, non calcaires, non salins, pas trop humides et bien drainant conviennent aussi à la production d’artichaut. Le pH optimal du sol est de 6 à 6,8.

Les variétés d’artichaut au Maroc: Les principales variétés utilisées au Maroc sont le Blanc Hyérosis, le violet d’Alger, le Salanquet et l’impérial Star. La propagation est généralement asexuée. La propagation se fait par des oeilletons, par des Ovolos et/ou par des éclats de souches. La date de plantation peut être effectuée en Juillet-Août pour une production en Automne, ou en Septembre-Octobre pour une production au printemps. La culture de l’artichaut peut être conduite comme une culture annuelle. La plantation doit être renouvelée chaque année. L’arrangement des plantes sur le terrain est de 1 à 1,2m entre lignes x 1m entre plants dans le rang. La densité de peuplement est donc de 8.000 à 10.000 pieds/ha.

L’irrigation de l’artichaut: Les besoins en eau sont élevés (1.500 à 2.000 mm/cycle). Il faut maintenir une humidité constante dans le sol avec des irrigations régulières (une vingtaine d’arrosages/cycle). Deux à trois binages-sarclages sont nécessaires par année.

La fertilisation de l’artichaut: La fumure de fond est constituée de 20 à 40 T/ha de fumier + 50 kg N + 150 kg P2O5 + 150 kg K2O/ha. Celle de couverture comprend 50 kg N + 10 kg P2O5 + 30 kg K2O/ha par apport. x 4 apports. Les stades d’application des engrais sont le stade 2ème à 3ème feuille, début formation des capitules, 1ère récolte et mi-récolte. La culture est également exigeante en Soufre et en Magnésium. Un apport de 50 à 100 kg de S et de 20 à 40 kg Mg/ha s’avèrent souvent nécessaires.

Les principaux ravageurs des cultures d’artichaut: Les principaux ennemis sont les mauvaises herbes, les insectes (pucerons), les nématodes, les maladies (mildiou, oïdium, graisse bactérienne …) et les virus (virus latent de l’artichaut, nanisme, …). Il faut respecter la rotation culturale.

La récolte de l’artichaut: La récolte commence au stade de développement des capitules qui doivent être munis d’une partie du pédoncule. Le rendement moyen d’artichaut au Maroc est de 10 à 15 T/ha.

La conservation de l’artichaut: Les meilleures conditions de stockage de l’artichaut sont: 1 à 2°C et 90à 95% HR. Le légume doit être vendu le plus rapidement possible, sans conservation si possible. Le local de conservation doit être bien aéré et éclairé afin de sauvegarder la chlorophylle des capitules.

Avec legume-fruit-maroc.com

Regardez aussi

Aperçu du marché mondial des raisins de table

Aperçu du marché mondial des raisins de table

La demande sur le marché des raisons est un peu faible pour l’instant. Les saisons …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *