AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Légumes : La hausse des prix provoque la colère des marocains
Maroc moins intermédiaires dans la commercialisation des fruits et légumes
Fruits & Légumes - Ph : DR

Légumes : La hausse des prix provoque la colère des marocains

Les récentes précipitations n’ont pas pu faire diminuer les prix des légumes sur les marchés.

Au Maroc, les prix des fruits et légumes sont toujours en hausse, ce qui génère la colère des consommateurs. Ces derniers qualifient les augmentations d’injustifiées, notamment après les récentes importantes précipitations.

D’après LeSiteinfo, le tour de plusieurs marchés de Casablanca a relevé que le prix des pommes de terre était de 7 DH/kg, 6DH/kg pour les oignons, les poivrons, les artichauts et les aubergines se vendent à 8 DH/kg et les tomates à 6 DH/kg. Pour les petits pois, ceux-ci sont actuellement à 13 dirhams le kilo.

La même source indique que, selon les déclarations d’un professionnel du secteur, cette hausse est causée principalement par la hausse persistante du prix des carburants, ainsi que la pluviométrie aléatoire par régions du Maroc. De plus, la rareté des ressources hydriques a négativement influencé la production agricole, sans oublier l’impact de certains intermédiaires, profitant de la situation dans les marchés de gros.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *