Accueil / Technique / Dossier / Le secteur agricole: le mastodonte de l’économie marocaine
Covid-19-Le-FIDA-débloque-40-millions-de-dollars-pour-les-agriculteurs

Le secteur agricole: le mastodonte de l’économie marocaine

Le secteur agricole, pilier de la croissance économique du Maroc.

La croissance économique est en règle générale déterminée par le secteur agricole. Ce même secteur étant fortement dépendant des aléas climatiques. C’est ce bilan qui a été établit sur la situation économique en 2016 et les perspectives du secteur pour 2017.

Malgré une production céréalière moyenne, le secteur agricole aurait une valeur ajoutée qui serait en hausse de 7,2% pour 2017 contre une baisse de 9,7% en 2016, soit un ralentissement de 2,5 points. Ce ralentissement devrait se poursuivre avec la faible productivité des zones d’agriculture pluviale. Ces zones d’agriculture connaissent la plus grande concentration des petites et moyennes exploitations familiales. Cependant, l’intensification des programmes entrant dans le cadre de la stratégie du Plan Maroc Vert, les produits de l’arboriculture, du maraîchage et de l’élevage sont les principaux facteurs de la création de la valeur ajoutée et de l’emploi.

Le secteur agricole participe pour près de 14% au PIB et se place au 3e rang des exportations avec l’agro-industrie et la pêche. L’essor que connaissent ces deux branches permet d’accroître la part du secteur secondaire.

La croissance du PIB agricole au Maroc sur la période 2008 à 2015 a grimpé de 57% afin d’atteindre 115 milliards de DH l’année dernière.

Regardez aussi

Le Maroc produit de plus en plus de bananes

Aperçu du marché mondial de la banane

Aperçu du Marché mondial : la banane Tout comme les agrumes, la banane a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *