AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le retour des pluies redonne le moral aux agriculteurs
Maroc : les récentes pluies sont de bon augure pour agriculture
Pluies - ph illustration

Le retour des pluies redonne le moral aux agriculteurs

Le Maroc accueille avec gratitude les précipitations tant attendues qui se sont abattues sur le pays depuis la soirée de jeudi dernier. Ces pluies salvatrices semblent insuffler un vent d’espoir dans un pays assoiffé par cinq années de sécheresse.

L’espoir d’un renouveau agricole se dessine, les pluies bienfaitrices caressant le sol aride, promettant une éclaircie dans le ciel obscurci, ces pluies feront du bien notamment aux cultures agricoles l’année prochaine. Les prévisions météorologiques optimistes annoncent des averses persistantes jusqu’à dimanche.

Les agriculteurs voient dans ces précipitations providentielles un présage de jours meilleurs. Selon des témoignages recueillis par Hespress, cette « miséricorde » céleste pourrait marquer le début d’une ère de prospérité, tant sur le plan de l’approvisionnement que sur celui des prix des produits agricoles sur les marchés marocains.

Riyad Ouhitita, un agriculteur enthousiaste, souligne l’impact salutaire de ces averses, jouant un rôle crucial dans la revitalisation de la productivité depuis la nuit de jeudi. Il promet un approvisionnement abondant et sécurisé, essentiel pour traverser le mois de Ramadan dans l’abondance. Ces pluies bienvenues interviennent également dans un contexte de tension commerciale, notamment avec la Mauritanie, redéfinissant potentiellement les contours du marché intérieur marocain.

Lahoucine Aderdour, président de la FIFEL, évoque l’influence déterminante de ces pluies sur l’offre et les prix

Lahoucine Aderdour, président de la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation de fruits et légumes (FIFEL), évoque l’influence déterminante de ces pluies sur l’offre et les prix, anticipant une tendance à la baisse. Il qualifie les précipitations de bénédiction, exhortant à protéger les cultures des maladies imminentes. Si les pluies persistent, elles pourraient significativement alléger le fardeau de l’irrigation et augmenter la production agricole globale pour la saison.

Lire aussi : Le gouvernement recherche des solutions novatrices pour une gestion rationnelle des ressources hydriques

Bonne nouvelle également pour les barrages qui devraient retrouver des niveaux de remplissages plus conformes à un mois de février.

Partager

Regardez aussi

Deuxième journée animée au Gulfood, plaçant Dubai au cœur de l’industrie mondiale de l’alimentation et des boissons

Les connexions et les accords commerciaux se poursuivent lors de la deuxième journée. Les innovateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.