Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Plan Maroc Vert (PMV) a profité de plus de 35 milliards de DH
image_not_found

Le Plan Maroc Vert (PMV) a profité de plus de 35 milliards de DH

Depuis son lancement, le Plan Maroc Vert (PMV) a profité de plus de 35 milliards de DH de financements.

Depuis 2008, le Plan Maroc Vert (PMV) a profité de plus de 35 milliards de DH (MMDH) de financements. Les fonds propres (soutenus par l’État marocain) s’élèvent à 7,17 milliards de MMDH, soit 25% du total des dépenses publiques. Les bailleurs de fonds ont investit 28,68 MMDH.

Dans le cadre de de l’investissement des bailleurs de fonds, on compte plus de 27,88 MMDH mobilisés par des financements internationaux et 800 MDH ont été accordé par le Fonds Hassan II. La principale source de financement des bailleurs de fonds provient de la Banque Mondiale, avec plus de 5,29 milliards de DH, soit 18,5% de l’investissement. La Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé près de 3,67 MMDH (soit 12,8%).

Parmi les bailleurs de fonds bilatéraux, on compte: Le Qatar (avec 2,87 MMDH, soit 10% du total), les États-Unis (avec 2,8 MMDH, soit 9,8%) et l’Arabie saoudite (avec 1,98 MMDH, soit 6,9%). On peut également citer parmi les principaux bailleurs de fonds: L’Union Européenne (UE) (avec 1,6 milliard, soit 5,6%), l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) (avec 1,46 MMDH, soit 5,1%), le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES) (avec 1,45 MMDH, soit 5%), le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) (avec 1,34 MMDH, soit 4,7%) et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) (avec 1,3 MMDH, soit 4,6%). Le Fonds koweïtien a quant à lui mobilisé 1,075 MMDH, soit 3,7% dans les apports des bailleurs de fonds.

Le soutien de la BERD comprend selon nos confrères de chez lematin.ma, un prêt de 120 M d’euros pour le projet de sauvegarde de la plaine du Saïss.

On compte également bien d’autres organismes (nationaux ou internationaux) qui se sont mobilisés pour le financement du PMV, on pense notamment à: L’Agence Française de Développement (avec 1,01 MMDH, soit 3,5%), le Fonds Hassan II (soit 2,8%), la Banque Islamique de Développement (BID) (avec 672 MDH, soit 2,3%), la Banque Européenne d’Investissement (soit 1,6%), la Coopération belge (soit 1,4%), la Banque allemande KfW (soit 1,1%) et le Fonds pour l’Environnement Mondial (soit 0,5%).

Face à cette longue liste (qui ne cesse de s’agrandir), on comprend que les bailleurs de fonds internationaux s’engagent et se mobilisent pour la réussite du Plan Maroc Vert (PMV). Une vision financière qui s’avère être fortement optimiste pour la réussite du développement du secteur agricole au Maroc.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *