Accueil / Actualités / Actu internationales / Le marché halal entre potentiel et difficultés
image_not_found

Le marché halal entre potentiel et difficultés

Les musulman consomment, c’est un fait. D’ailleurs une progression de 4.3% est constatée entre 2014 et 2015 sur le marché halal, une croissance qui attire bien évidemment les agro-industriels en quête de nouvelles parts de marché…

Le marché halal, un marché à potentiel mais contraignant pour les agro-industriels

1.158 trillions de dollars de dépenses, soit 16.7% des dépenses alimentaires du monde… Des chiffres qui donnent le tournis et qui ne laissent pas insensibles les plus grands groupes. Cependant ces derniers doivent faire face à des difficultés en matière de législation.

Aiad Al Khatib directeur des affaires scientifiques et réglementaires de Nestlé déclare “ce qui est permis dans le cadre de la charia doit être harmonisé, clarifié et simplifié afin de permettre un meilleur accès au marché pour les transformateurs et les exportateurs“. Monsieur Al Khatib va plus loin, les standards halal sont trop nombreux comme les organisations qui les définissent.

Même son de cloche chez Coca-Cola, Mustafa Bater qui joue le même rôle chez le géant américain et qui annonce “Nous devons unifier toute ces législations et accélérer les accréditations entre les pays islamiques afin de parvenir à un accord sur le processus de certification”.

Néanmoins, malgré ces difficultés, il y a une volonté réelle de structuration du marché halal et les géants de l’agroalimentaires ne peuvent résister à l’attraction d’un marché musulman qui devrait atteindre les 1.585 trillions de dollars d’ici 2020. Autant dire que la guerre est déclarée pour capter une population qui connait une croissance rapide et qui dispose de comportements alimentaires de plus en plus industrialisés.

Regardez aussi

Les pluies récentes redonnent de l'espoir aux agriculteurs marocains

Les récentes pluies redonnent de l’espoir aux agriculteurs marocains

Bien qu’insuffisantes, les pluies récentes ont redonné de l’espoir aux agriculteurs marocains. Les premières pluies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *