Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Groupe Bel a stabilisé ses ventes via une acquisition au Maroc
Le Groupe Bel a stabilisé ses ventes via une acquisition au Maroc
L'intégration depuis Septembre de la société Safilait, la 3ème laiterie marocaine, a gonflé l'activité de 2,7% du Groupe Bel - (ph:DR)

Le Groupe Bel a stabilisé ses ventes via une acquisition au Maroc

Le Groupe fromager Bel a stabilisé ses ventes au 3e trimestre grâce à l’acquisition d’une laiterie au Maroc. 

Mardi 08 Novembre, le Groupe Bel (La Vache qui rit, Babybel, Boursin) a annoncé un chiffre d’affaires stable au troisième trimestre grâce à l’acquisition d’une laiterie au Maroc. Cette acquisition a permis de compenser une activité en déclin et un effet de changes négatif.

Le Groupe Bel a enregistré au 3ème trimestre un chiffre d’affaires de 731 millions d’euros (Soit 8 MMDH), soit le même en comparaison avec le 3e trimestre 2015.

L’intégration depuis Septembre de la société Safilait, la 3ème laiterie marocaine, a gonflé l’activité de 2,7%, ce qui a compensé les effets de change (-1,4%) ainsi que la décroissance organique (-1,3%).

Les ventes du Groupe ont souffert du contexte fortement concurrentiel et de la baisse des prix en Europe, des nombreux conflits et de l’instabilité des prix des matières premières pétrolières dans la zone Moyen-Orient-Grande Afrique.

Depuis le début de l’année, l’activité est stable à 2,18 milliards d’euros (21 MMDH) sur 9 mois. À fin 2016, les conditions de marché restent difficiles, mais le Groupe demeure confiant dans sa capacité à défendre et à développer ses positions mondiales, sans pour autant préciser ses objectifs financiers.

Par ailleurs, le Groupe Bel attend l’autorisation de l’Autorité de la Concurrence afin de finaliser le rachat du Groupe MOM (Pom’potes, Mont Blanc) au fonds d’investissement LBO France, pour un montant de 850 millions d’euros (9 MMDH). A l’issue de cette opération, la situation financière du Groupe demeure solide.

Regardez aussi

Égypte exportations oranges dépassent Espagne

Égypte : les exportations d’oranges dépassent celles de l’Espagne

Les volumes d’exportation d’oranges égyptiennes dépassent ceux de l’Espagne et de l’Afrique du Sud. Selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *