AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / La Turquie veut conquérir le marché des baies
Le Maroc attire les entreprises latino-américaines de petits fruits
Baies - photo : DR

La Turquie veut conquérir le marché des baies

La récolte de baies turques a été considérablement retardée en raison des conditions météorologiques.

Bien que l’accent soit mis principalement sur le marché local pour l’instant, la baisse des prix du marché intérieur oblige les producteurs turcs à se tourner vers les possibilités d’exportation, car les prix sont bien meilleurs sur le marché international.

Selon Turgut Aysan, président du conseil d’administration du producteur turc de baies Safir Berry, qui s’est confié à Freshplaza, la récolte de baies en Turquie a été considérablement retardée cette saison.

« Cette année, nous avons eu une récolte très concentrée, en raison des conditions météorologiques que nous avons eues pendant l’hiver. Nous avons eu de la neige à Antalya après plus de 30 ans, nous avons eu de la grêle, des tempêtes et des gelées tout au long de l’hiver ainsi qu’au printemps. Tout cela a retardé la récolte de plus de quatre semaines, les producteurs d’Antalya ont commencé à cueillir en mai au lieu de fin mars ou début avril. Les producteurs des zones de refroidissement moyen ont commencé à cueillir en juin, quelques semaines seulement après qu’Antalya et les producteurs des zones de refroidissement élevé ont commencé à cueillir en juin. La dernière récolte est presque terminée. »

La majeure partie de la production turque était consommée principalement sur le marché local, le prix moyen pour les producteurs était d’environ 5 à 6 euros le kg. Avec l’augmentation des volumes de production et la concentration de la récolte, les prix étaient nettement inférieurs par rapport aux années précédentes, ce qui poussent les producteurs à se concentrer sur les exportations, en particulier sur les marchés alternatifs tels que Hong Kong, Singapour, Dubaï, etc.

Attention donc à la Turquie, qui pour l’instant se désintéresse de l’Europe, mais peu s’avérer comme un concurrent important à l’avenir sur ce segment.

Partager

Regardez aussi

Comader : bientôt un appui financier des petits agriculteurs

COMADER : Rappel aux agriculteurs concernant l’annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO

Communiqué de la COMADER aux agriculteurs : Rappel concernant l’annulation des créances dues à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *