Accueil / Technique / Dossier / La situation actuelle du secteur agricole au Canada
La situation actuelle du secteur agricole au Canada
Le secteur agricole au Canada a considérablement évolué au cours des 20 dernières années - (ph:DR)

La situation actuelle du secteur agricole au Canada

La situation du secteur agricole au Canada et l’impact des changements climatiques sur le pays.

Les canadiens pensent qu’il est important que l’agriculture soit célébrée partout dans le monde. Et invite à instaurer une journée mondiale de l’agriculture. L’occasion de dresser une synthèse de la situation agricole au Canada et l’impact des changements climatiques sur le pays.

Le secteur agricole canadien produit près de 3,5 % des exportations mondiales totales des produits agricoles et agroalimentaires. À cause de son climat nordique très froid, seulement 7 % de son territoire est cultivable. L’impact des changements climatiques sur l’agriculture au Canada peuvent ainsi avoir un impact aussi bien positif que négatif sur le potentiel agricole du pays.

La situation du secteur agricole au Canada

Le secteur agricole au Canada a considérablement évolué au cours des 20 dernières années. Le nombre de fermes a beaucoup diminué mais leur taille a augmenté. En effet, entre 1991 et 2011, le nombre de fermes est passé de 280.043 à 205.730. Le nombre d’exploitants agricoles a baissé de 24,8%. Ce qui signifie que moins de 1 % des Canadiens sont des exploitants agricoles.

La situation du secteur agricole au Canada

L’agriculture canadienne est mécanisée. Elle a besoin de beaucoup d’engrais et de fumier pour reconstituer et nourrir son sol. Le maïs est considérée comme l’une des cultures les plus importantes dans le monde. Au Canada, la culture du maïs est la troisième plus importante culture du pays.

Depuis les années 1980, les superficies consacrées aux légumineuses sont en hausse. Le Canada est ainsi considéré comme l’un des principaux producteurs et exportateurs de légumineuses dans le monde. Les cultures de légumineuses représentent 6 % des superficies consacrées aux grandes cultures. Quant aux cultures de blé et de canola, elles représentent 50 % des superficies consacrées aux grandes cultures.

En termes d’elevage, l’industrie porcine ne cesse de s’améliorer sur le plan technique et elle occupe une part importante des exportations canadiennes.

Le secteur horticole a connu aussi d’importants changements. La croissance de l’industrie des cultures de serre offre un vaste choix alimentaire aux Canadiens.

L’impact des changements climatiques sur l’agriculture au Canada

La situation du secteur agricole au CanadaDans certaines régions du pays, le réchauffement pourrait être bénéfique en prolongeant la saison des cultures et en réduisant la période hivernale, ce qui permettrait d’accroître la productivité et d’adopter de nouvelles cultures.

Elles connaîtront de plus longues saisons sans gel. Des températures qui profiteront davantage à l’élevage. Les sols pourraient également fixer davantage le carbone, ce qui pourrait améliorer leur qualité.

Dans d’autres régions, les changements climatiques pourraient avoir un effet négatif sur l’agriculture du pays. Les terres souffriront de l’augmentation des températures et de la faible augmentation des précipitations. Les rendements culturaux risquent ainsi de diminuer à cause de l’intensité et de la fréquence des sécheresses et des orages violents. Des étés plus chauds pourraient induire des pertes d’animaux et une baisse de la production laitière. Et les inondations pourraient réduire la disponibilité des pâturages.

Regardez aussi

Le Maroc produit de plus en plus de bananes

Aperçu du marché mondial de la banane

Aperçu du Marché mondial : la banane Tout comme les agrumes, la banane a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *