Accueil / Actualités / Actu internationales / La France perd sa place de 1er exportateur européen de blé
La France perd sa place de 1er exportateur européen de blé
La France a connu une forte chute de rendement de ses champs de blé - (ph:DR)

La France perd sa place de 1er exportateur européen de blé

La France va perdre sa place de leader européen des exportations de blé au profit de l’Allemagne.

En raison des mauvaises conditions climatiques au Printemps, la France a connu une forte chute de rendement de ses champs de blé. De nombreux grains n’arriveront ainsi jamais à maturité. La récolte 2016 ne devrait pas dépasser les 28 millions de tonnes, contre 41 millions de tonnes en 2015.

Par conséquent, la France va perdre en 2016 sa place de leader européen des exportations de blé au profit de l’Allemagne. Selon le cabinet de conseil Agritel, Paris disposera de 5,1 millions de tonnes de blé qui seront destinés à l’exportation hors Union Européenne. Soit une baisse de 60 % en comparaison avec 2015. Le rendement le plus bas enregistré par la France remonte à 1983.

Avec une perte de rendement de 26 % comparé à la moyenne quinquennale des champs de blé français, l’Allemagne va devenir le premier exportateur européen de blé vers les pays tiers, avec une production de blé estimée à 25 millions de tonnes.

Selon Agritel, cela représente une perte de 2 milliards d’euros (22 MMDH) de l’excédent commercial seulement pour le blé. Et une perte de 3 milliards, si on ajoute les autres cultures telles que l’orge, le blé dur, le pois et/ou le maïs. Au contraire de la France, les professionnels originaire d’autres pays s’attendent à une moisson record.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *