Accueil / Actualités / Actu Maroc / La campagne agricole 2016-2017 officiellement lancée!
image_not_found

La campagne agricole 2016-2017 officiellement lancée!

La campagne agricole 2016-2017 officiellement lancée aujourd’hui mercredi 12 octobre 2016.

Pour la deuxième année consécutive c’est la région Doukkala-Abda qui a donné le coup d’envoie de cette nouvelle campagne agricole. Un lancement qui coïncide d’ailleurs avec d’importantes pluies prévues aujourd’hui et demain sur une grande partie du Royaume.

Quels enjeux pour Doukkala-Abda? 

Ce lancement sera l’occasion de présenter le projet de sauvegarde de la zone côtière de Chtouka, une bande de 1 à 3 kilomètres de long entre Azemmour et Bir Jdid. Selon nos confrères de Aujourd’hui le Maroc“Cette zone, autrefois maraîchère, a été abandonnée ces dernières années par les agriculteurs pour différentes raisons dont la qualité de l’eau utilisée dans la culture. D’où l’urgence de la revaloriser. Nous nous sommes inspirés d’un projet à Agadir qui illustre clairement l’engagement de l’Etat à développer la production agricole dans une optique de partenariat public-privé”, indique Abderrahmane Naili directeur régional de l’agriculture à Casablanca-Settat, selon le même journal.

Ce projet cible 500 producteurs et correspond à un investissement de 360 millions de dirhams avec notamment l’installation d’une station de pompage, et un réseau d’irrigation goutte-à-goutte de 3 200 hectares. 

Région Casablanca-Settat 

De con côté la région Casablanca-Settat prévoit plusieurs projets importants. Parmi ceux-ci 7,4 milliards de dirhams sont prévus dans le cadre du Pilier I et visent 60 projets et plus de 107 000 agriculteurs, sur une superficie totale de plus de 207 000 hectares. Ces projets d’agrégation vont surtout concerner les filières de céréales, maraîchage, viandes rouges, lait et aviculture.

Enfin, nous apprenons également que la période 2017-2023 sera vouée à la réalisation de projets transverses et structurants, pour une enveloppe budgétée de 4 milliards de dirhams. Il s’agira là de la reconversion des systèmes d’irrigation, l’aménagement hydro agricole et l’aménagement foncier.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *