Accueil / Actualités / Actu Maroc / La fausse “affaire Choubani” et les 200 hectares
image_not_found

La fausse “affaire Choubani” et les 200 hectares

“L’affaire Lahbib Choubani” et les 200 hectares à louer.

Le président de la région Draâ–Tafilalet, Lahbib Choubani (PJD) est dans la tourmente. Cet ancien ministre a demandé à titre privé une demande de location de 200 hectares de terres collectives. Aucune irrégularité légale dans ce cas là, se pose néanmoins la question entre séparation des responsabilités publiques et l’enrichissement personnel.

Car oui c’est de cela qu’il est question. Un homme politique peut-il servir ses concitoyens et en même temps développer ses affaires? Si tant est qu’il ne profite pas d’avantages de sa fonction, on aurait tendance à affirmer que rien n’empêche Lahbib Choubani de chercher à développer ses propres affaires.

En tout cas, selon le quotidien Al Akhbar, une demande de location de terres agricoles a été déposée en mars dernier dans le cadre d’un projet agricole privé. Une demande particulière, puisqu’elle concernait des responsables locaux du PJD avec Lahbib Choubani comme tête de gondole.

Le projet en question était un projet de production fourragère. Pour la petite histoire, le professeur Mohamed Yachioui de l’université Ibn Tofail à Kénitra, avait présenté un projet de production fourragère lors du “Forum des experts et chercheurs de la région Draâ-Tafilalet” en mars dernier. Très intéressé par ces travaux, Lahbib Choubani a décidé de soutenir ce projet à titre privé d’après Medias24, avec l’appui de quelques amis et associés.

En l’état actuel des choses, la loi n’empêche pas aux politiques d’investir dans des projets personnels. Nombreux sont d’ailleurs ceux, qui ont embrassé une carrière politique en ayant fait ou en faisant des affaires. Pour Choubani et ses suiveurs il s’agit même d’une volonté de nuire alors que des élections approchent, qu’une réelle “affaire”.

Regardez aussi

Agrumiculture : 450 exploitations ciblées par la vaste campagne anti-Covid

Agrumiculture : 450 exploitations ciblées par la vaste campagne anti-Covid

La vaste campagne anti-Covid-19 ciblera plus de 450 exploitations agrumicoles. La campagne de sensibilisation et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *