Accueil / Actualités / Actu Maroc / Jorf Lasfer: Le Roi Mohammed VI inaugure 2 projets OCP pour plus de 6,1 MMDH

Jorf Lasfer: Le Roi Mohammed VI inaugure 2 projets OCP pour plus de 6,1 MMDH

Jorf Lasfer: Le Roi Mohammed VI inaugure 2 projets OCP pour plus de 6,1 MMDH.

Le Roi Mohammed VI a inauguré lundi 1er février deux projets pour plus de 6,1 MMDH à Jorf Lasfer. Il s’agit d’un complexe intégré d’engrais et d’une station de dessalement de l’eau de mer.

Jorf Lasfer: Le Roi Mohammed VI inaugure 2 projets OCP pour plus de 6,1 MMDH
Sa Majesté le Roi Mohammed VI inaugure 2 projets OCP

Initiés par le groupe Office chérifien des phosphates (OCP), ces projets phares constituent une nouvelle illustration de l’engagement du Souverain en faveur de la coopération Sud-Sud et de Sa volonté de soutenir les initiatives d’innovation et de développement durable du groupe, de son écosystème et ses partenaires africains, d’accompagner sa stratégie industrielle et, ainsi, de conforter le leadership du Royaume du Maroc sur le marché mondial des phosphates, indique la MAP.

Le premier projet qui concerne le développement de l’activité de l’OCP en Afrique, entre dans le cadre de l’engagement du groupe pour favoriser l’agriculture durable dans le continent. 5,3 milliards de DH ont ainsi été investis dans un complexe intégré d’engrais, l’Africa Fertilizer Complex (AFC), dont la production sera exclusivement dédiée aux marchés africains.

Selon la même source, cette unité devrait assurer chaque année à l’OCP une capacité de production d’un million de tonnes d’engrais, 450 000 tonnes d’acide phosphorique et 1,2 million de tonnes d’acide sulfurique. En prime, le groupe prévoit au sein du complexe une centrale thermoélectrique d’une capacité de 62 MW et des installations de stockage d’engrais d’une capacité de 200 000 tonnes, soit plus de 2 mois d’autonomie. Ce projet permettra la création de 380 emplois durant la phase d’exploitation.

Le second projet inauguré par le souverain concerne une station de dessalement d’eau de mer. Pour un investissement de 800 MDH, l’OCP veut en effet répondre aux besoins additionnels en eau requis par le développement que connait l’Axe Khouribga-Jorf Lasfar. Ce développement se traduit principalement par un doublement des capacités des mines et un triplement des capacités de la valorisation industrielle.

A travers la nouvelle station, le groupe veut ainsi éviter un recours aux eaux conventionnelles pour répondre à la demande croissante. Au total, la station disposera à terme d’une capacité globale de 75 millions de m3 par an. Néanmoins, le projet sera réalisé en trois phases, dont celle qui vient d’être inaugurée et dont la capacité sera de 25 millions de m3.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *