AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / L’importation de mangues vers le Maroc continue d’augmenter !
Marché mondial de la mangue : prix, offre, demande...

L’importation de mangues vers le Maroc continue d’augmenter !

Le Maroc aime les mangues, et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les importations de mangues au Maroc ont grimpé en flèche ces dernières années, atteignant des sommets vertigineux en 2023. Les Marocains semblent avoir développé un goût prononcé pour ce fruit exotique, propulsant le pays à la veille de battre son propre record d’importation cette année.

Depuis 2017, les importations de mangues au Maroc ont doublé, et les neuf premiers mois de 2023 ont déjà vu des chiffres rivalisant avec l’ensemble de l’année précédente. Bien que le Maroc se classe actuellement au 23ème rang mondial des importateurs de mangues, il affiche l’une des croissances les plus rapides au monde dans ce domaine, se positionnant juste derrière des géants comme la Chine, la Jordanie et Brunei.

Entre 2017 et 2022, selon les données de EastFruit, les importations de mangues au Maroc ont enregistré une croissance moyenne de 15 % par an. Une performance impressionnante, même si elle est légèrement en retrait par rapport aux taux de croissance de la Chine (30 %), de la Jordanie (66 %) et de Brunei (39 %). En comparaison, les principaux acheteurs mondiaux tels que les États-Unis, les Pays-Bas et l’Allemagne ont vu leurs importations de mangues augmenter modestement de seulement 4 %, 6 % et 1 % respectivement.

En 2022, le Maroc a importé pas moins de 12,6 mille tonnes de mangues, avec les neuf premiers mois de 2023 atteignant déjà 12,4 mille tonnes. Bien que ces chiffres puissent inclure d’autres fruits tels que les goyaves et les mangoustans, la grande majorité représente des mangues.

Malgré un climat propice à la culture locale de mangues, la production nationale est limitée, oscillant entre 100 et 400 tonnes par an, selon les données de la FAOStat. Ainsi, le Maroc dépend largement des importations pour répondre à la demande croissante de mangues, et les schémas d’importation reflètent les tendances observées chez les principaux pays exportateurs.

La majeure partie des mangues importées au Maroc proviennent d’Afrique subsaharienne, selon la même source mais aussi des pays tels que le Pérou, le Brésil et l’Espagne jouent également un rôle crucial dans l’approvisionnement. Une nouvelle venue sur la scène d’exportation vers le Maroc en 2023 est l’Égypte, qui a expédié plus de 300 tonnes de mangues en septembre.

Le cycle d’approvisionnement est bien orchestré : le Pérou et le Brésil alimentent le marché marocain de la fin de l’automne au début du printemps, avant que les fournisseurs africains ne prennent le relais. Le Mali, leader en la matière, lance sa campagne de mars à juillet, tandis que le Sénégal domine le marché jusqu’à fin août. Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire envoient la plupart de leurs mangues en mars-avril. À l’automne, les importateurs marocains se tournent vers l’Espagne, où la saison des mangues bat son plein.

Avec une passion croissante pour les mangues et une diversification des sources d’approvisionnement, le Maroc s’affirme comme un acteur majeur sur la scène mondiale de l’importation de mangues. L’avenir semble juteux pour ce marché en expansion rapide.

Partager

Regardez aussi

L'Espagne réduit de 30% le quota des saisonnières marocaines

L’Espagne doit faire face à un inquiétant vieillissement de la population agricole

En Espagne, le secteur agricole fait face à un défi de taille : le vieillissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *