Accueil / Actualités / Actu Maroc / Huelva: Bon déroulement du travail des saisonnières marocaines

Huelva: Bon déroulement du travail des saisonnières marocaines

Huelva: La période de travail des saisonnières marocaines s’est déroulée dans de « bonnes conditions ».

La période de travail des saisonnières marocaines à Huelva en Espagne pour la récolte des fruits rouges s’est déroulée dans de « bonnes conditions », a indiqué, mercredi, le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim.

Suite à la visite d’une délégation composée de représentants du ministère et de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) au port de Tanger ville pour superviser l’opération de retour des travailleuses saisonnières au Maroc et recueillir leurs avis sur les conditions de travail et de logement dans les exploitations agricoles espagnoles, M. Yatim a affirmé être « serein » quant aux conditions de déroulement de la campagne de cueillette des fraise et des fruits rouges au titre de l’année 2018.

Plusieurs ouvrières, soit celles ayant bénéficié de cette opération à maintes reprises ou celles qui ont vécu cette expérience pour la première fois, ont formulé le souhait de renouveler cette opération, ce qui confirme que les conditions étaient effectivement « bonnes », a-t-il dit, mettant l’accent sur la nécessité d’œuvrer pour développer cette opération importante qui bénéficie à plusieurs familles et d’en assurer la réussite, surtout devant la demande croissante de la main d’œuvre marocaine par les autorités et les employeurs en Espagne.

Il a également affirmé prendre toutes les mesures nécessaires dans le but d’assurer l’accompagnement des ouvrières saisonnières marocaines dans les exploitations agricoles espagnoles, de garantir leur protection sociale et d’apporter le soutien nécessaire si elles font face à des pratiques incorrectes, assurant que le gouvernement est en contact continu avec les autorités espagnoles pour veiller à l’application des contenus de l’accord de main-d’œuvre conclu entre les deux pays.

Interrogées par la MAP à leur arrivée au port de Tanger ville dans le cadre de cette opération de retour qui a démarré le début du mois courant pour s’achever le 31 juillet prochain, plusieurs travailleuses se sont réjouies des conditions de travail et de logement dans les exploitations agricoles espagnoles et ont affirmé « n’avoir subi aucun acte de violence », formulant le souhait de pouvoir renouveler cette expérience l’année prochaine pour subvenir aux besoins de leurs familles.

Selon un rapport de l’Anapec sur la campagne de cueillette des fraises et des fruits rouges à Huelva au titre de l’année 2018, l’opération de recrutement des ouvrières agricoles dans les exploitations espagnoles est considérée parmi les expériences réussies au niveau du placement à l’international compte tenu des résultats significatifs réalisés dans l’insertion professionnelle de la population rurale marocaine, précisant que le niveau de vie de cette population a connu une nette évolution grâce à l’augmentation significative de leurs revenus, ce qui a contribué à l’amélioration de leurs situations, tant sur le plan économique que social.

Regardez aussi

La FISA dément catégoriquement des propos qui lui sont attribués - photo:DR

UE: les producteurs de poulets veulent lutter contre les importations

UE: les producteurs européens de poulets veulent lutter contre les importations. L’association européenne des producteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *