AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Géoingénierie au Mexique : Ensemencement des nuages pour lutter contre la sécheresse
Stress hydrique : Les prévisions ne sont pas bonnes pour le Maroc

Géoingénierie au Mexique : Ensemencement des nuages pour lutter contre la sécheresse

Sécheresse historique au Mexique, un projet controversé d’ensemencement des nuages en action.

Le Mexique fait face à une vague de chaleur particulièrement meurtrière, avec des températures record et une sécheresse sans précédent. Pour contrer ces effets dévastateurs, le gouvernement mexicain a lancé courant juillet la dernière phase de son projet d’ensemencement de nuages, suscitant l’inquiétude au sein de la communauté scientifique.

Cette initiative de géoingénierie, baptisée « stimulation des pluies », repose sur la technique ancienne de l’ensemencement des nuages, qui consiste à disperser des produits chimiques, tels que l’iodure d’argent, dans l’atmosphère à l’aide d’avions. Ces produits chimiques réagissent avec l’humidité présente dans les nuages, favorisant ainsi la formation de précipitations, précise The Guardian. L’ensemencement des nuages est couramment utilisé pour diverses raisons, telles que soutenir l’agriculture, éteindre les incendies, faciliter les conditions aéroportuaires et disperser le brouillard.

Au Mexique, l’objectif principal de ce projet est de lutter contre les effets dévastateurs de la sécheresse dans les zones rurales et de contribuer au remplissage des aquifères. Le gouvernement mexicain affirme que le projet a déjà connu un taux de réussite de 98 % dans les phases de test, avec des précipitations enregistrées dans la quasi-totalité des vols effectués.

Les partisans du projet soulignent que l’ensemencement des nuages a également eu des effets bénéfiques sur la couverture végétale des régions touchées et a contribué à la lutte contre les feux de forêt. Cependant, la communauté scientifique émet de nombreuses réserves quant aux résultats concluants de cette pratique. Des experts en nuages de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) mettent en doute les bénéfices réels de la géoingénierie, arguant qu’il n’existe pas de preuves suffisantes montrant l’efficacité de l’ensemencement des nuages dans des zones économiquement importantes, et soulignent que les effets en dehors de la zone ciblée restent incertains.

De plus, l’ensemencement des nuages peut entraîner des effets indésirables et imprévisibles, tels que des chutes de grêle ou de neige, qui peuvent être néfastes pour les cultures. Par le passé, la Chine a connu des conséquences négatives en fermant douze autoroutes autour de la capitale en raison de chutes de neige excessives provoquées par l’ensemencement des nuages.

Une autre préoccupation concerne les effets écologiques de cette pratique, notamment la perturbation de l’équilibre écologique et la qualité de l’air, ainsi que les risques potentiels pour la santé humaine et animale dus à l’utilisation de produits chimiques, comme l’iodure d’argent, qui peuvent être toxiques.

En résumé, bien que le projet d’ensemencement de nuages du Mexique semble avoir eu des résultats positifs jusqu’à présent, la communauté scientifique reste prudente et soulève des questions sur les bénéfices réels de cette technique et sur ses conséquences potentiellement dommageables pour l’environnement et la santé.

Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *