AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Fertilisants : le Maroc fait don de 2 000 T d’engrais pour le Gabon
Kenya bientôt ouverture une usine engrais avec 27 millions dollars
Engrais - ph : DR

Fertilisants : le Maroc fait don de 2 000 T d’engrais pour le Gabon

Les fertilisants seront distribués uniquement aux agriculteurs expérimentés. 

Le 15 février, le Royaume du Maroc a fait un don de 2 000 tonnes de fertilisants, réservées exclusivement aux agriculteurs gabonais légalement reconnus et qui ont une connaissance avérée de leur utilisation.

Le monde fait face à une crise alimentaire mondiale et les agriculteurs gabonais ont des difficultés à s’approvisionner en engrais en raison de diverses raisons, notamment la guerre en Ukraine qui a perturbé le marché mondial des engrais. Lorsque le Roi Mohammed VI a offert 2 000 tonnes de fertilisants aux agriculteurs gabonais lors de sa visite à Libreville, les autorités locales ont exprimé leur gratitude pour ce don opportun, a communiqué Gabon Review.

Ainsi, le Ministère de l’agriculture du Gabon a salué ce geste généreux du Maroc, affirmant que ce don arrivait à un moment crucial pour les agriculteurs locaux. Les fertilisants offertes permettront aux agriculteurs gabonais de produire de plus grandes quantités de denrées alimentaires pour répondre aux besoins locaux et peut-être même exporter leurs produits agricoles. Cependant, la même source indique que les 44 000 sacs d’engrais ne seraient pas distribués à tous les agriculteurs gabonais, mais uniquement à ceux qui ont une expérience avérée de leur utilisation. Ces derniers doivent avoir une certaine connaissance agronomique pour bien utiliser ces engrais. Cette approche est logique car l’utilisation inappropriée de l’engrais peut entraîner une mauvaise croissance des cultures ou même endommager l’environnement.

Partager

Regardez aussi

Une réunion autour de l’état d’avancement de la campagne agricole, l’irrigation et la préparation de la prochaine campagne

Le Ministre tient une réunion avec les professionnels au sujet de la problématique de gestion de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *