AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / FERMA : Un projet pour renforcer l’adaptation des femmes aux changements climatiques
femmes changement climatique

FERMA : Un projet pour renforcer l’adaptation des femmes aux changements climatiques

Le projet Femmes Résilientes au Moyen Atlas (FERMA), fruit de la coopération entre le gouvernement Marocain et son homologue Canadien, a été conçu comme une réponse novatrice aux enjeux environnementaux et socio-économiques de la région du Parc National de Khénifra (PNKh), dans le Moyen Atlas.

Déployé il y a un an, ce projet est mené par SOCODEVI au Maroc, en partenariat avec l’Agence Nationale des Eaux et Forêts du Maroc avec le soutien financier du Gouvernement du Canada. S’inscrivant dans le cadre de la stratégie forêts 2020-2030 du Maroc, le projet FERMA s’attelle à renforcer l’adaptation des femmes aux changements climatiques dans le PNKh et à promouvoir des opportunités innovantes et inclusives pour leur autonomisation économiques.

À l’occasion de la journée internationale des femmes, nous organisons, aujourd’hui le 7 mars à la Chambre de Commerce d’industrie et de Services à Khénifra, un évènement d’information sur le projet FERMA. Sous le thème « Renforcer l’autonomisation des Femmes face aux changements climatiques », cet évènement a réuni des actrices et acteurs clés de la région et au niveau national, des personnes représentantes de coopératives et d’organisations locales et à portée nationale, des femmes inspirantes de la région ainsi que des personnes et entités expertes en environnement et développement durable.

Lors de cet évènement d’information, le projet s’est dévoilé dans toute sa clarté, engageant ainsi toutes les parties prenantes à relever les défis de l’adaptation aux changements climatiques et à se mobiliser pour l’autonomisation économique des femmes. C’était l’occasion de mener une réflexion approfondie en organisant des séances interactives pour échanger sur l’impact des changements climatiques sur la situation socio-économique des femmes et sur leur rôle crucial dans la gestion durable des ressources naturelles.

Le projet FERMA cible directement 2650 personnes, dont 1500 femmes, en particulier les membres de 25 organisations (coopératives et associations) ainsi que 1000 hommes et jeunes hommes du Parc National de Khénifra couvrant trois régions : Beni Mellal-Khénifra, Drâa-Tafilalet, Fes-Meknes. Il travaille également avec les coopératives forestières et d’élevage, majoritairement masculines, dont les pratiques menacent la biodiversité des écosystèmes protégés. De plus environ 150 personnes membres des organisations et institutions débiteurs d’obligations et détentrices de responsabilités bénificieront également du projet. Dans le cadre de la sensibilisation, de la mobilisation et de la diffusion des Solutions fondées sur la Nature (SfN), le projet FERMA touchera environ 20000 personnes dans les 13 communes d’intervention.

Les composantes du projet comprennent le développement des solutions fondées sur la nature pour la conservation et la valorisation de la biodiversité, l’appui aux coopératives féminines et la valorisation des Produits Forestiers Non Ligneux, ainsi que la promotion de la gouvernance participative et le renforcement des capacités.

Le résultat ultime du projet est l’adaptation accrue des femmes, notamment des jeunes femmes et leurs communautés, aux changements climatiques (CC) dans la région du Parc national de Khénifra (PNKh), dans le Moyen Atlas, au Maroc.

Partager

Regardez aussi

Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial

Les poivrons marocains très appréciés sur le marché espagnol

Au fil des années, l’Espagne a vu ses importations de poivrons provenant d’autres pays croître …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *