Accueil / Actualités / Actu internationales / FAO: Le sénégal figure parmi les pays ayant besoin d’aide alimentaire
image_not_found

FAO: Le sénégal figure parmi les pays ayant besoin d’aide alimentaire

La FAO classe dans un nouveau rapport le Sénégal parmi les pays ayant besoin d’aide alimentaire.

Un nombre croissant de pays dans le monde, dont le Sénégal, a besoin d’une aide alimentaire externe en raison des conflits et des conditions climatiques défavorables, estime l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un nouveau rapport.

« Les approvisionnements alimentaires mondiaux restent globalement abondants mais les conflits continuent de fortement aggraver l’insécurité alimentaire, déjà considérée comme grave. Selon le rapport de la FAO sur les perspectives de récoltes et la situation alimentaire, de plus en plus de pays ont besoin d’une aide alimentaire externe en raison de conditions climatiques défavorables », écrit l’organisation onusienne.

Cette liste compte désormais 39 pays, soit deux pays de plus, en l’occurrence le Sénégal et le Cap Vert que dans le dernier rapport publié en mars, Selon la même source, précisant que cette liste comprend 31 pays en Afrique et sept en Asie, en plus de Haïti.

« Les guerres civiles et l’insécurité en Afrique et au Moyen-Orient ont contribué à faire grimper les niveaux de faim, poussant également des millions de personnes à se déplacer, faisant pression sur les pays voisins et empêchant les agriculteurs de cultiver leurs champs », précise la FAO.

Les pluies insuffisantes ont également eu des répercussions sur les perspectives liées à la production céréalière en Amérique du Sud et en Afrique australe. D’après le rapport, les conditions climatiques défavorables représentent également un lourd fardeau pour les éleveurs en Afrique de l’Ouest.

Les problèmes liés au pâturage et les répercussions du conflit sur le commerce de bétail contribuent à faire augmenter les souffrances liées à la faim chez les éleveurs ouest-africains, ajoute la FAO.

De mauvaises conditions pastorales dans plusieurs régions au Nord du Sénégal devraient engendrer la hausse du nombre de personnes ayant besoin d’aide. Ils seraient ainsi au nombre de 750.000, selon le rapport trimestriel produit par le Système mondial d’information et d’alerte rapide de la FAO (SMIAR).

Aussi, après une saison de cultures médiocre, selon les estimations, 35 pour cent de la population cap-verdienne aura besoin d’une aide alimentaire, même si ces chiffres sont appelés à chuter de plus de moitié en début d’été avec le début des pluies saisonnières, estime l’organisation.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *