Accueil / Actualités / Actu internationales / FAO/OMS/OIE: Lutte contre la résistance aux antimicrobiens
FAO/OMS/OIE: Lutte contre la résistance aux antimicrobiens
Cette résistance aux antimicrobiens est considérée comme le plus grand et le plus urgent risque mondial - (ph:DR)

FAO/OMS/OIE: Lutte contre la résistance aux antimicrobiens

FAO/OMS/OIE: Les dirigeants du monde entier s’engagent à lutter contre la résistance aux antimicrobiens.

Les dirigeants mondiaux insiste sur le fait de lutter contre la résistance aux médicaments antimicrobiens. La résistance aux antimicrobiens se pose lorsque des bactéries, des virus, des parasites et/ou des champignons réussissent à développent une résistance aux médicaments qui étaient utilisés à la base pour traiter ces infections.

Suite à ce phénomène, les dirigeants du monde entier se sont engagés à adopter et à élaborer des plans d’actions afin de s’attaquer à cette résistance aux antimicrobiens, notamment, dans le cadre de la santé humaine, de la santé animale et de l’agriculture.

Ces plans d’actions permettront réellement de prendre conscience de l’ampleur du problème et de mettre fin à la mauvaise utilisation des antimicrobiens que ça soit dans la cadre de la santé humaine, animale et/ou dans l’agriculture. Ces plans d’actions permettront également de renforcer la coopération et d’augmenter les financements internationaux. Mais aussi: À renforcer la réglementation sur les antimicrobiens, améliorer les connaissances et la sensibilisation sur le sujet, promouvoir de meilleures pratiques, encourager des approches innovantes et la recherche de nouvelles technologies, de diagnostic et des vaccins.

Cette résistance élevée aux antimicrobiens est le résultat de l’abus et de la mauvaise utilisation des antibiotiques et des autres antimicrobiens chez les humains, les animaux, les poissons d’élevage et sur les cultures. La propagation des résidus de ces antimicrobiens dans le sol, les cultures et dans l’eau, entre également en compte. Cette résistance aux antimicrobiens est considérée comme le plus grand et le plus urgent risque mondial.

Selon la FAO: “Les médicaments antimicrobiens jouent un rôle important dans le traitement des maladies des animaux de ferme et des plantes. Leur utilisation est essentielle pour la sécurité alimentaire, pour notre bien-être et pour celui des animaux. Mais la mauvaise utilisation de ces médicaments, associée à l’émergence et à la propagation de microorganismes résistants aux antimicrobiens, nous expose tous à un grand risque.

La consommation mondiale d’antimicrobiens dans le secteur de l’élevage est estimée à plus de 60.000 tonnes par an. La FAO estime que l’utilisation des antimicrobiens continuera de croître.

À suivre …

 

 

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *