AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Myrtilles : Les exportations mondiales devraient continuer à croître
myrtilles
Myrtilles - Ph : DR

Myrtilles : Les exportations mondiales devraient continuer à croître

Rabobank anticipe une croissance à long terme des exportations mondiales de myrtilles malgré un environnement inflationniste.

Dans son dernier rapport, Rabobank prévoit une augmentation continue des exportations mondiales de myrtilles, tout en notant une consommation robuste malgré les pressions inflationnistes.

Selon le rapport intitulé « RaboResearch Food and Agribusiness Blueberry Update 2023″, l’avenir de l’industrie de la myrtille s’annonce prometteur, avec une croissance soutenue du secteur grâce à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et à la montée en gamme des produits.

L’Amérique du Nord, en particulier les États-Unis, devrait demeurer le principal marché de destination pour les myrtilles fraîches et surgelées, avec le Pérou, le Mexique et le Chili en tant que principaux exportateurs de myrtilles fraîches.

David Magaña, analyste principal des produits frais chez Rabobank, a déclaré : « Bien que les défis du côté de l’offre, tels que la logistique et les coûts des intrants, diminuent, les marges serrées continueront de pousser le secteur à améliorer son efficacité et sa productivité, notamment en développant de nouvelles variétés. L’industrie met également l’accent sur la qualité des fruits, un élément essentiel pour stimuler la demande. Malgré le contexte inflationniste, la consommation de myrtilles sur les principaux marchés reste robuste. L’adoption de nouvelles technologies et de nouvelles variétés sera cruciale pour satisfaire les consommateurs du monde entier. »

La croissance des exportations en perspective

Les pays ayant enregistré les taux de croissance les plus élevés ces dernières années sont le Pérou, le Maroc, le Mexique, la Pologne et l’Espagne.

Au cours de la dernière décennie, les exportations mondiales de myrtilles fraîches ont connu une croissance constante, portée par une base diversifiée de régions en croissance, comme l’ont souligné les experts de Rabobank.

Les pays ayant enregistré les taux de croissance les plus élevés ces dernières années sont le Pérou, le Maroc, le Mexique, la Pologne et l’Espagne.

Cependant, il est à noter que les effets potentiels persistants des anomalies météorologiques liées à El Niño pourraient limiter la reprise des exportations péruviennes en 2024/25.

À plus long terme, Rabobank prévoit que les exportations mondiales de myrtilles fraîches reprendront une trajectoire de croissance, avec des rendements améliorés au Pérou et une croissance continue des exportations dans d’autres régions.

Selon les prévisions de Rabobank, les exportations mondiales de myrtilles fraîches devraient dépasser 1 million de tonnes d’ici 2026/27.

Les principaux fournisseurs

Le Pérou, le Mexique et le Chili restent les principaux exportateurs de myrtilles fraîches, bien que le Pérou ait connu des retards de récolte dus à un hiver chaud, ce qui aura un impact négatif sur les rendements et les expéditions.

Les myrtilles et autres baies représentent la plus grande part en valeur des exportations agricoles et alimentaires du Mexique, et l’industrie des petits fruits est celle qui connaît la croissance la plus rapide dans le pays.

En revanche, les exportations chiliennes de myrtilles fraîches ont diminué depuis le pic de la saison 2020/21, et Rabobank prévoit de nouvelles baisses en 2023/24.

Selon David Magaña, les myrtilles surgelées sont parmi les fruits surgelés les plus consommés sur le marché américain en termes de disponibilité par habitant, et elles affichent la croissance la plus rapide de la catégorie.

Les importations américaines de myrtilles congelées continuent de croître, le Canada restant la principale source, suivi du Chili, du Pérou et de l’Argentine.

David Magaña a conclu : « La combinaison puissante des bienfaits pour la santé, de la commodité, de la saveur et de la polyvalence offerte par les myrtilles continuera d’être un moteur essentiel de la demande, préparant ainsi l’industrie au succès. »

Source : Fruitnet
Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *