Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le Salon régional de l’ESS d’Oujda expose les produits locaux
image_not_found

Le Salon régional de l’ESS d’Oujda expose les produits locaux

Salon régional de l’ESS d’Oujda, une véritable vitrine de la diversité des produits locaux et d’un savoir-faire ancestral.

Dattes, plantes aromatiques et médicinales, huiles, épices, produits de tapisserie, de vannerie et de maroquinerie, couture traditionnelle et d’innombrables produits locaux sont étalés sur les stands du Salon régional de l’Economie sociale et solidaire (ESS) d’Oujda.

À la porte principale du Salon, situé à quelques encablures du Théâtre Mohammed VI, des troupes folkloriques (Reggada et chaabi), gratifient les visiteurs d’un cocktail musical puisant dans le riche répertoire de la chanson orientale, avant qu’ils n’investissent les allés de la foire qui n’ont pas désempli recevant une population, tous horizons et âges confondus.

Véritable vitrine de la richesse et de la diversité des produits locaux, le Salon, dont la 2ème édition a été programmée du 26 juin au 1er juillet dans la capitale de l’Oriental, regroupe des artisans et des commerçants marocains ayant fait preuve de finesse et de dextérité dans la production et la présentation de leurs œuvres et produits. Un savoir-faire ancestral transmis de père en fils couplé d’un recours croissant aux nouvelles technologies dans la conception et la commercialisation.

Erigé sur une superficie d’environ 3.000 m2, avec plus de 200 exposants dont des coopératives, des associations professionnelles et des institutions publiques concernées par l’économie sociale et solidaire, le salon révèle la diversité des écosystèmes de la région de l’Oriental qui recèlent de grands atouts naturels, agronomiques, gastronomiques et géographiques devant être mieux exploités pour assurer une meilleure valorisation et promotion des filières économiques locales.

De l’avis de Mohamed Ahdad, gérant de la coopérative agricole “Al Amal”, spécialisée dans l’apiculture et la botanique, le Salon se veut une occasion idoine pour la commercialisation des produits mais aussi d’établir des contacts avec les autres coopératives, le but étant d’échanger les informations et les expériences.

M. Ahdad, qui n’a pas manqué de saluer les efforts consentis par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et le Conseil de la région de l’Oriental, a confié à la MAP, que sa coopérative, qui peut s’enorgueillir d’être la première au niveau de l’Oriental à produire le pollen d’abeille, compte prochainement commercialiser ses produits à l’étranger et recourir au commerce électronique.

Entre miel, dattes, huile d’olive et d’argan, plantes médicinales et aromatiques, henné, couscous artisanal, les visiteurs ont l’embarras du choix parmi les différents produits étalés sur les stands aménagés à cet effet.

“Les gens optent de plus en plus pour des produits 100 pc orignaux”, estime pour sa part Khadija, responsable de la coopérative “Les restes de la nature”, qui expose fièrement de véritables chefs-d’œuvres dont des lustres et des abat-jours faits de coquillages et de bois d’eucalyptus ou de genévrier.

“Nous faisons la collecte des déchets de la nature qui, après valorisation et recyclage, redémarrent une seconde vie”, a-t-elle indiqué à la MAP.

Au delà des produits de terroir exposés à foison, le Salon comprend plusieurs stands notamment celui de l’INDH, de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ou du Conseil de la région de l’Oriental qui ne manquent pas de fournir toutes les informations nécessaires relatives aux autorisations et agréments sanitaires, à l’appui financier ou encore à l’encadrement et la sensibilisation.

Le Salon a été aussi ponctué par des sessions de formation sur “les techniques de commercialisation des produits de terroir” et “gestion financière et administrative”, qui ont profité à des dizaines de femmes porteuses de projets.

Regardez aussi

Huile olive consommation mondiale dépassera la production

Huile d’olive : La consommation mondiale dépassera la production

La consommation mondiale d’huile d’olive dépassera la production, lors de la campagne 2020/2021. Selon le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *