AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / En Espagne, les avocats et les olives souffrent du manque d’eau
La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir
Culture de l'avocat - Ph : DR

En Espagne, les avocats et les olives souffrent du manque d’eau

La chaleur extrême en Espagne frappe la récolte des olives et des avocats.

La Vinuela est l’installation de stockage d’eau la plus importante de la province de Malaga, au sud de l’Espagne. Mais après des mois sans pluie et une canicule sans précédent, la réserve d’eau n’est actuellement estimée qu’à 12% selon hellenicshippingnews.

Les agriculteurs décrivent la situation comme dramatique. Ils sont maintenant autorisés à n’utiliser qu’une petite fraction de l’eau qu’ils redirigeaient autrefois vers leurs champs. A noter d’ailleurs que la plus grande zone de culture d’avocats d’Europe est située à proximité du réservoir.

Les avocats cultivés ici sont également exportés à l’étranger, notamment dans les supermarchés allemands. Sans assez d’eau, la récolte devrait être médiocre.

De plus en plus d’avocatiers se dessèchent ; le sol est couvert de fruits fanés. En dernier recours, les agriculteurs sont contraints de déraciner certains arbres pour ne pas perdre toute la récolte. « Il vaut mieux se débarrasser de certains arbres pour que ceux qui restent reçoivent suffisamment d’eau », explique l’association locale des agriculteurs.

Domingo Medina a abattu 1 500 de ses 6 000 avocatiers. Le responsable de l’association des producteurs de fruits tropicaux a déclaré que de nombreux agriculteurs étaient sur le point de démissionner car ils ne pouvaient plus vivre de leurs plantations. Il prévient qu’il n’y aura plus d’eau disponible s’il ne pleut pas bientôt.

« Les prévisions suggèrent que les périodes de sécheresse en Espagne vont encore s’allonger et se produire plus souvent »

Les producteurs d’avocats ne sont pas les seuls à souffrir en Espagne ces jours-ci. L’ensemble du secteur agricole est touché par la pire sécheresse depuis des années, selon l’association des agriculteurs d’Asaja. Des millions d’olives se dessèchent à travers l’Andalousie ; oranges, citrons et mandarines connaissent le même sort dans la région valencienne. Dans le nord de l’Espagne, les viticulteurs mènent une bataille difficile pour sauver certains de leurs fruits en recourant à des vendanges prématurées.

Il n’y a pas de solution miracle en vue. Les météorologues du service météo AEMET prévoient qu’il n’y aura pas de pluie avant octobre. Et la situation ne devrait pas changer dans les années à venir.

« Les prévisions suggèrent que les périodes de sécheresse en Espagne vont encore s’allonger et se produire plus souvent », a déclaré le porte-parole de l’AEMET Ruben del Campo, ajoutant que cela était clairement le résultat du changement climatique causé par les émissions de gaz à effet de serre.

Les agriculteurs devront compter avec des pertes de récolte drastiques. Les producteurs espagnols d’huile d’olive, par exemple, s’attendent à ce que leurs récoltes soient réduites de moitié cette année seulement. Cela fera encore plus grimper les prix en Europe, prévient Aurelio Juzgado, qui dirige une association de producteurs.

Plus d’informations : hellenicshippingnews
Partager

Regardez aussi

Kenya bientôt ouverture une usine engrais avec 27 millions dollars

Le Maroc fait un don de 200 tonnes d’engrais destinées aux petits agriculteurs du Guatemala

Le Maroc a fait don de 200 tonnes d’engrais destinées aux petits agriculteurs du Guatemala. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *