AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Espagne : nouvelles mesures pour accompagner le secteur agricole et de la pêche
Fruits et légumes : le Maroc, un fournisseur de taille du marché britannique
Photo : DR

Espagne : nouvelles mesures pour accompagner le secteur agricole et de la pêche

L’Espagne supprime la TVA sur les denrées alimentaires de base et maintient la subvention aux carburants pour les transports des agriculteurs et pêcheurs.

Le 27 décembre, l’Espagne a annoncé une nouvelle série de mesures anti-crise en raison de la guerre en Ukraine. Parmi les mesures : une réduction temporaire de la TVA sur certains produits alimentaires, 300 millions € d’aide directe aux agriculteurs, ainsi qu’une subvention aux carburants pour les transports des agriculteurs et pêcheurs.

D’après Pedro Sánchez, chef du gouvernement espagnol, la suppression temporaire de la TVA concerne les aliments de base (pain, farine panifiable, lait de toute espèce animale, fromage, œufs, fruits, légumes, légumineuses, pommes de terre et céréales). Ces produits, bénéficiant déjà d’un taux de TVA très réduit (4%), passeront désormais à 0 % pour les 6 prochains mois. Pour les huiles (y compris l’huile d’olive) et les pâtes, le taux sera également réduit de moitié : de 10% à 5% durant la même période.

Pour accompagner les agriculteurs, le gouvernement espagnol a décidé d’allouer 300 millions d’euros d’aides directes pour compenser l’augmentation des coûts de production, causée par la hausse des prix des engrais. Selon M. Sánchez, le gouvernement veillera à ce que toutes ces aides soient correctement répercutées sur le prix des denrées alimentaires. Ceci dit que les distributeurs ne pourront plus conserver une marge plus élevée en maintenant les prix de produits qui, en théorie, devraient être moins chers.

Par ailleurs, le conseil espagnol des Ministres a décidé de supprimer la subvention générale de 20 centimes d’euro par litre de carburant. Selon la même source, le pays maintient la subvention des carburants pour les transports routiers professionnels, les agriculteurs, les compagnies maritimes et les pêcheurs. D’un autre côté, Repsol, parmi d’autres compagnies pétrolières, compte prolonger son rabais supplémentaire de 10 cents par litre pour les particuliers jusqu’à la fin mars prochain. De leur côté, les agriculteurs recevront également une autre aide, pouvant aller jusqu’à 20 centimes par litre, par le biais du remboursement de la taxe spéciale sur les hydrocarbures. Son coût s’élève à 240 millions d’euros. Tandis que pour les pêcheurs, l’aide coûtera 120 millions d’euros.

Sources :
LeMonde, France3, Le1
Partager

Regardez aussi

L'Espagne réduit de 30% le quota des saisonnières marocaines

L’Espagne doit faire face à un inquiétant vieillissement de la population agricole

En Espagne, le secteur agricole fait face à un défi de taille : le vieillissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *