AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Espagne : les dernières précipitations favorisent le développement de la filière céréalière
Ble dur
Ble dur - ph : DR

Espagne : les dernières précipitations favorisent le développement de la filière céréalière

Les parcelles les plus précoces sont actuellement au stade phénologique et les plus tardives sont en germination.

Grâce aux précipitations enregistrées ces dernières semaines en Andalousie, les semis de céréales d’hiver ont déjà commencé. Motivés, les agriculteurs se sont lancés dans la préparation rapide du lit de semence, et souhaitent assister à une baisse de température lors des prochains jours pour favoriser la croissance et le développement de leurs céréales.

« Les semis de céréales d’hiver en Andalousie ont commencé au cours de la deuxième semaine de novembre, en raison des prévisions de pluie pour ces jours-là », explique le Réseau andalou d’information et d’alerte phytosanitaire (RAIF). En novembre dernier, la superficie ensemencée en céréales d’hiver était d’environ 30 % dans environ toutes les provinces andalouses. D’après l’Agronews Castilla Y León, les précipitations enregistrées durant la 3ème semaine de novembre dernier ont pu encourager les agriculteurs à poursuivre leurs semis de céréales.

Pour le mois en cours, les prévisions de pluie annoncées pour la première semaine ont été une nouvelle motivation pour les agriculteurs. Ces derniers se sont lancés dans la préparation rapide du lit de semence, y compris les engrais opportuns en arrière-plan. Aujourd’hui, le gros des semis de céréales a été réalisé dans la plupart des provinces. En effet, les parcelles les plus précoces sont au stade phénologique et les plus tardives sont maintenant en germination.

Associées à une excellente humidité du sol, les températures élevées enregistrées ces dernières semaines contribuent à un bon développement végétatif de la culture. Toutefois, les agriculteurs déclarent qu’il serait souhaitable que ces températures diminuent. Les basses températures (<10ºC) favorisent à la fois l’enracinement et le tallage des plantes céréalières, ce qui conduirait à l’obtention d’un plus grand nombre d’épis et d’un poids de grain plus important. Pour rappel, la température idéale pour la croissance et le développement des céréales d’hiver se situe entre 10 et 14ºC.

Selon la même source, les besoins en eau sont actuellement plus que couverts par les pluies déjà tombées, ce qui a favorisé la bonne germination des graines et une bonne implantation de la culture. En janvier prochain, le tallage commencera à avoir lieu dans la plupart des parcelles. En même temps, les besoins en eau ne sont pas si importants, et ce d’autant plus si le sol est déjà suffisamment hydraté avec les pluies actuelles.

Partager

Regardez aussi

Tokyo fête l’huile d’olive extra vierge lors du JOOP 2024

Célébration de l’huile d’olive extra vierge et de l’excellence en matière de design à Tokyo …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *