Accueil / Actualités / Des robots agriculteurs dès 2017!
image_not_found

Des robots agriculteurs dès 2017!

Des robots agriculteurs vont assurer la production de laitue en 2017.

La société japonaise de production de laitues, Spread, a fait une annonce qui va révolutionner le monde de l’agriculture. L’ouverture d’un parc de production de laitue, tenu par des robots agriculteurs, est prévue pour l’an 2017.

La société japonaise Spread a prévu d’ouvrir en 2017 le premier parc de production de laitues presque entièrement tenu par des robots agriculteurs. La société souhaite ainsi se passer de la main-d’œuvre humaine qui se fait de plus en plus rare dans un pays où la population est de plus en plus vieillissante, ont indiqué des médias internationaux.

Spread a ainsi décidé de miser sur des robots pour assurer la récolte de 30 000 laitues par jour. Les robots agriculteurs utilisés dans l’usine, qui ressemblent plus à des bandes transporteuses avec des bras, seront chargés de semer des graines, de planter des plantes aquatiques et les têtes de laitues dans la ferme de Kyoto au Japon. Selon les médias, la société prévoit d’ouvrir cette première usine de production de plantes l’année prochaine et compte en construire d’autres à travers le monde entier.

Ce nouveau parc qui ouvrira ses portes en 2017 sera une mise à niveau de la ferme existante à l’usine de Kameoka. Cette dernière produit actuellement 21 000 laitues par jour avec l’aide d‘une petite équipe d’hommes. Avec cette nouvelle technologie d’automatisation de la chaine de récolte, la société entend non seulement produire plus de laitues, mais aussi réduire les coûts de la main d’œuvre de 50 %, la consommation d’énergie de 30 % et de recycler 98 % de l’eau nécessaire pour faire pousser les plantes.

Un autre point important pour la société est la réduction des coûts pour le consommateur final grâce à l’augmentation des revenus et des ressources, indique JJ Price, porte-parole de la société, ajoutant que la mission du projet est d’aider à créer une société durable où les générations futures ne seront pas menacées par l’insécurité alimentaire et que cela signifie la nécessité de produire des légumes abordables pour tout le monde et produire des cultures de base et des protéines végétales.

Spread développe également des capteurs pour fournir des données sur la croissance d’une plante spécifique de sorte que ces capteurs puissent avertir les travailleurs humains si une culture ne se développe pas correctement, ce qui leur permettra de prendre des mesures adéquates pour y remédier, indiquent les médias.

Selon la société, les robots agricoles vont certainement supprimer certains emplois humains, mais ils pourraient aussi créer de nouveaux emplois plus intéressants pour les gens. Les agriculteurs humains vont, par exemple, se concentrer plus sur le développement de méthodes agricoles durables et apprendre à produire plus de légumes et de qualité.

JJ Price affirme que l’utilisation de la machine a toujours fait partie du processus d’amélioration de l’agriculture tout au long de l’histoire humaine. Le porte-parole de la société ajoute qu’avec l’utilisation des usines à plantes et leur environnement contrôlé, nous sommes maintenant en mesure de fournir aux plantes un environnement idéal. Les légumes issus de l’usine suivent la tendance de plus en plus croissante de l’agriculture verticale, technique dans laquelle les agriculteurs produisent leurs cultures dans des endroits clos sans lumière.

Les plantes utilisent donc la lumière LED et sont cultivées sur des supports qui s’empilent les uns sur les autres. C’est une technique d’agriculture qui est réputée pour augmenter la production tout en réduisant les déchets de manière considérable ainsi que les ruissellements des pesticides et herbicides, qui sont des produits chimiques utilisés dans l’agriculture traditionnelle en plein air, ce qui représente un danger pour l’environnement, poursuit le porte-parole de la société.

Les robots prennent la place des hommes ce n’est plus de la science fiction, quel avenir pour l’homme que ces robots agriculteurs qui risquent de renforcer, à terme, le chômage sur une part importante de la population.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *