Accueil / Actualités / Actu Maroc / Création de la Fondation Initiative AAA

Création de la Fondation Initiative AAA

Création d’une fondation adaptant l’agriculture africaine aux changements climatiques.

L’initiative pour l’adaptation de l’agriculture Africaine (Initiative AAA) a pour ambition de réduire la vulnérabilité de l’agriculture africaine face aux changements climatiques. Elle se distingue par une démarche pragmatique orientée vers la promotion de projets à fort potentiel au bénéfice des peuples africains et le financement de projets prioritaires de nature à lutter contre les impacts des changements climatiques sur l’agriculture en Afrique tout en assurant la sécurité alimentaire de tous les africains.

Lancée et portée par le Maroc durant la COP22 qui s’est tenue à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, l’Initiative AAA a été saluée par le Sommet Africain de l’Action qui s’est tenu le 16 novembre 2016, en marge de la COP 22 sous la présidence de Sa Majesté le Roi du Maroc Mohammed VI, qui promeut une initiative africaine,et qui a rappelé à cette occasion que :

« Sensible à la vulnérabilité du secteur agricole, et conscient de son importance vitale, le Maroc se mobilise pour la réalisation de l’initiative « Adaptation de l’Agriculture Africaine » ou « Triple A ». Ce dispositif innovant favorise l’adoption et le financement de solutions, destinées à la productivité et à la sécurité alimentaire ».

La Fondation AAA :

La Fondation AAA a été créée à l’initiative de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste. Elle a pour dénomination : « Fondation pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine aux changements climatiques », par abréviation« Fondation Initiative AAA ».

La Fondation AAA a pour but d’œuvrer en vue de réduire la vulnérabilité de l’agriculture africaine face aux changements climatiques.

Dans ce cadre, elle aura pour mission de :

– Défendre la cause de l’agriculture africaine et, particulièrement, celle de l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques ;

– Constituer une force de proposition auprès des pouvoirs publics africains en vue d’inscrire, de manière prioritaire, des projets relatifs à l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques, dans leurs politiques publiques ;

-Promouvoir le débat et l’échange d’idées concernant la question de l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques,

-Fournir des services d’assistance, de conseil, d’expertise, d’évaluation, d’audit et d’inspection en rapport avec l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques et toutes les questions stratégiques qui y sont liées ;

-Contribuer, dans le cadre de l’assistance technique, au partage de bonnes pratiques et au transfert de technologie, de compétences et de savoirs dans le domaine de l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques ;

-Faciliter l’accès des porteurs de projets d’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques aux investisseurs, partenaires au développement, donateurs ou bailleurs de fonds

-Accompagner les porteurs de projets dans le cadre du montage et de la soumission de leurs projets aux investisseurs et bailleurs de fonds ;

-Favoriser la coopération bilatérale, régionale et internationale entre les instances africaines;

-Favoriser l’émergence de coalitions et de partenariats stratégiques (avec les Etats, organisations non-gouvernementales, acteurs privés, fonds, etc.)

La « Fondation Initiative AAA » compte parmi ses membres le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, le ministre délégué chargé de la Coopération Africaine, Mohcine Jazouli, le président du Conseil économique, social et environnemental, Ahmed Réda Chami, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural de la Côte d’Ivoire, Mamadou Sangafowa Coulibaly, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural du Nigéria, Audu Ogbeh, le président de la Banque Africaine de Développement, Akinwumi Adesina, outre des représentants d’institutions financières et des experts.

Regardez aussi

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Canada: un projet TV encourage les enfants à découvrir l’agriculture

Au Canada un Show télévisuel pour éduquer les enfants sur la culture en serre et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *