Accueil / Technique / Bonne conduite technique de l’Olivier au Maroc

Bonne conduite technique de l’Olivier au Maroc

Fiche technique de l’Olivier au Maroc.

L’olivier est un arbre fruitier méditerranéen qui appartient à la famille des Oléacées. Cet arbre produit les olives ; un fruit consommé sous diverses formes et dont on extrait  l’huile d’olive.

Exigences écologiques de l’olivier : les vergers d’oliviers peuvent être productifs dans des sols squelettiques, et présentant une dalle, ainsi que dans des sols présentant des teneurs élevés en sels et en bore, et qui ne sont pas productifs s’ils sont plantés à d’autres cultures. Il met en valeur les terrains marginaux.

Bien que les oliviers sont tolérants au stress hydrique, ils produiront beaucoup mieux avec des apports d’eau.

L’olivier exige une lumière abondante pour pousser et fructifier normalement, ce qui explique que seuls les rameaux externes de la frondaison fleurissent et fructifient.

Préparation du sol : le sol doit être préparé à l’aide du chisel sur une profondeur comprise entre 60 et 70 cm pour permettre un bon développement racinaire et une meilleure rétention en eau de pluie et d’irrigation.

Le fumier doit être appliqué dans les trous destinés à la plantation d’olivier et mélangé au sol. Les jeunes plants doivent être exempt de maladies.

 

Variétés d’olivier : la Picholine Marocaine domine l’oliveraie au niveau du pays, vu qu’elle est a double fin, l’huile et la conserve, cependant d’autres variétés plus performantes ont été développés. Il s’agit de la Picholine de Languedoc, la manzanille, la picholine marocaine avec ses deux clones : la Menara et Haouzia, variétés à double fin au niveau des zones irriguées, et Picual, Frantonio et Arbequine pour la production d’huile.

Regardez aussi

Nouvelle tendance, les légumes dans les villes

L’agriculture urbaine, un agrobusiness au service des villes ?

L’agriculture urbaine, un agrobusiness au service des villes ? Agriculture et villes, deux termes qui …