Accueil / Actualités / Actu Maroc / Chtouka Ait Baha: Irrigation à pompage solaire
image_not_found

Chtouka Ait Baha: Irrigation à pompage solaire

A Chtouka Ait Baha, l’irrigation à pompage solaire plébiscitée.

A  l’occasion de la 8ème édition du SIAM, l’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANDEREE) a lancé, le 24 avril 2013, le Programme National de Promotion du Pompage Solaire dans les zones d’irrigation goutte à goutte.

abdallah_halimiCe  programme qui vise l’équipement des agricultures de panneaux solaire a été signé en partenariat avec les ministères de l’Agriculture, de l’Energie, de l’Economie et le Groupe Crédit Agricole, un projet qui a mobilisé plus de 400 millions de dirhams prévoyant l’installation de 3 000 systèmes par an.

De nos jours, le secteur agricole dans la région Souss-Massa connait une forte pression sur les ressources en eau, zones phréatiques, destinées à l’irrigation.

Conscients de cette situation très alarmante que vit la région, les agriculteurs de  la zone agricole de Chtouka (Souss-Massa) se sont engagés  à appliquer la stratégie du Plan National  de Promotion du Pompage Solaire par l’installation de plus de 200 panneaux solaires, en l’occurence à travers les exploitations sous serre à irrigation goutte à goutte.

Pour les agriculteurs de la région, ce programme leur permettra  de minimiser le coût d’énergie et de réaliser une économie d’eau, avec un équivalent de 10 T d’eau par jour pour plus de 25 ha!

Selon un technicien agricole: «  la mise en place de ces installations dans cette zone agricole permettrait de participer activement à la réduction des charges  de pompage d’eau à travers les butanes de gaz », d’où une économie des charges allouées par le gouvernement dans le cadre de la Caisse de compensation.

Pour l’ensemble des promoteurs de ce programme, le projet vise à la fois l’amélioration de la production agricole dans la région et la qualité de produit. De même le projet participera à la réduction de l’émission de Gaz à effet de serre prévu par le plan d’Engagement du Maroc dans la Lutte contre les Effets du Changement Climatiques, soit une réduction de 147 Mt CO2 d’ici 2030.

Halimi Abdallah

Regardez aussi

Égypte exportations oranges dépassent Espagne

Égypte : les exportations d’oranges dépassent celles de l’Espagne

Les volumes d’exportation d’oranges égyptiennes dépassent ceux de l’Espagne et de l’Afrique du Sud. Selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *