Accueil / Actualités / Actu Maroc / La chambre d’agriculture de la Région Draa Tafilalet prône l’ouverture
image_not_found

La chambre d’agriculture de la Région Draa Tafilalet prône l’ouverture

La chambre d’agriculture de la Région Draa Tafilalet reçoit les stagiaires de l’Institut Royale des Techniciens Spécialisés des Eaux et Forêts.

Dans le cadre de son ouverture sur son environnement extérieur, la Chambre d’Agriculture de la Région Draa Tafialet a reçu, à Errachidia, le Mardi 20Mars 2018, une trentaine d’élèves stagiaires dont 16 filles, en deuxième année de formation à l’Institut Royal des Techniciens Spécialisés des Eaux et Forêts.

 Encadrés par les professeurs : Mustapha Rafi et Abdellatif Chmaou, ces étudiants en tournée pédagogique dans le sud Est du Royaume se fixent parmi leurs objectifs de rencontrer des acteurs locaux intervenant dans les oasis  notamment dans la lutte contre les phénomènes d’érosion hydrique et éolienne, et également  en matière de sensibilisation des agriculteurs sur l’importance de la protection et la préservation des écosystèmes oasiens fragiles.

Lors de leur réception, le président de la Chambre d’agriculture, M Abdelkrim Ait Lhaj, avait expliqué à ces stagiaires les principales missions de son institution en mettant en exergue l’importance du plaidoyer, de l’encadrement des agriculteurs/trices et le renforcement des capacités des organisations professionnelles.

 Evoquant le volet du partenariat, le président avait signalé que les directions régionales des eaux et forêts de Sous Massa Draa et de Meknès Tafilalet présenteront les programmes de leurs interventions en matière de lutte contre l’érosion hydrique notamment les corrections torrentielles en zone de montagne pendant l’Assemblée générale ordinaire de la chambre prévue le 29 Mars2018.

Hrou ABOUCHRIF

Regardez aussi

Importations de tomates marocaines Espagne donne alerte à l'Europe

Tomates : l’Espagne s’attaque à nouveau au Maroc

Nouvelle attaque espagnole: L’Espagne demande à la Communauté Européenne de renforcer son contrôle sur les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *