Accueil / Actualités / Actu Maroc / Céréales: mesures pour assurer de bonnes conditions de commercialisation

Céréales: mesures pour assurer de bonnes conditions de commercialisation

Campagne céréalière : Le gouvernement met en place des mesures pour assurer les bonnes conditions de la commercialisation des céréales.

Un prix de référence de 280 Dh le quintal de céréales rendu moulin et des primes pour soutenir les agriculteurs et les organismes stockeurs.

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et le Ministre de L’Economie et des Finances ont signé une décision conjointe visant la mise en place par le Gouvernement de mesures pour assurer les bonnes conditions de stockage et de commercialisation de la récolte céréalière au titre de l’actuelle campagne agricole.

La récolte céréalière au titre de la campagne agricole 2017-2018 est estimée à 98,2 millions de quintaux ; une production qui s’annonce parmi les meilleures, avec un rendement record, estimé à 21,8 quintaux à l’hectare.

Il s’agit au titre de la décision, des mesures suivantes :

  • Un prix de référence de 280 dh/ql, rendu moulin pour une qualité standard ;
  • Une subvention forfaitaire de 10 dh/ql pour les quantités de blé tendre de production nationale, acquises durant la période primable allant du 16 mai au 15 octobre 2018;
  • Une prime de magasinagede 00 dh/ql par quinzaine pour les organismes stockeurs, pour la quantité globale de blé tendre collectée du 16 mai au 15 octobre 2018. Cette  prime sera servie jusqu’à fin décembre 2018;
  • Relever les droits de douane à 135% jusqu’au 31 octobre 2018 pour protéger la production nationale de blé tendre.
  • La reconduction du système d’appels d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles en blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées. Les premiers appels d’offres seront  exclusivement à la récolte nationale.

Par ailleurs, pour soutenir les coopératives agricoles pour les opérations de collecte de la récolte céréalière, la convention de financement signée en 2017 entre le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), les coopératives, l’UNCAM et la Fédération Nationale des Minotiers, demeure valable. Cette convention porte sur la mise en place par le GCAM de lignes de financement spécialisées qui facilitent l’accès des coopératives membres de l’UNCAM à des crédits destinés à couvrir les frais de collecte et de stockage du blé tendre national au titre de la campagne agricole.

Cette opération bénéficie d’un encadrement rapproché sur le terrain par les services régionaux du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et ceux de l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL).

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *