Accueil / Actualités / Actu Maroc / La campagne de poivron a été compliquée
image_not_found

La campagne de poivron a été compliquée

Faible rendement de poivron suite à campagne compliquée.

La filière du poivron connaît un vaste succès à l’export mais cette année, les conditions météorologiques et les problèmes phytosanitaires n’ont été en faveur de la culture.

Le poivron est un fruit très apprécié des européens, le Maroc est leur troisième fournisseur après l’Espagne et les Pays-Bas. Malheureusement cette année, les conditions climatiques n’ont pas été favorables au bon déroulement de la campagne ce qui a eu des répercussions sur les rendements.

Le stress a commencé au printemps, période de plantation avec un temps sec et chaud peu favorable. Hors, lorsqu’il est stressé dès la plantation, le poivron a tendance ne pas procurer une bonne fructification et perturbe la nouaison. De plus, le froid de l’hiver dernier a empêché les plantes de se développer et a réduit l’offre pendant l’hiver. Les aléas climatiques ont eu pour conséquences : une mauvaise coloration, des fissures et éclatement du fruit.

En plus des aléas climatiques, la culture du poivron a été fortement touchée par les maladies. L’oïdium et les virus tels que TSWV ont fait beaucoup de dégâts notamment à Ouled Teïma. La mouche blanche était fortement présente pendant la saison.

Ces facteurs ont joué sur le rendement qui est en dessous de celui de la campagne précédente à la même période.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *