AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fès-Meknès : Les pluies de mars et avril ont eu un impact positif
Fès-Meknès 1000 ha seront réservés à oléiculture bio
Oléiculture - Ph : DR

Fès-Meknès : Les pluies de mars et avril ont eu un impact positif

La campagne agricole se passe bien à Fès-Meknès grâce aux dernières pluies de mars et avril 2022.

La bonne répartition des précipitations enregistrées durant les mois de mars et d’avril a eu un impact positif sur l’évolution de la campagne agricole au niveau de la région de Fès-Meknès, selon la direction régionale de l’agriculture (DRA).

Ces pluies ont permis l’accélération du rythme d’installation des cultures de printemps (pois chiche, haricot sec, mais grain, maïs, fourrager et tournesol), le redressement de la situation des blés d’automne et le redémarrage de l’orge et de l’avoine en bour favorable, selon un rapport de la DRA de Fès-Meknès sur le suivi de l’état d’avancement de la campagne agricole au 8 avril.

Elles ont contribué, selon la même source, à l’amélioration du couvert végétal en général et des parcours en particulier, à la redynamisation des travaux d’entretien, l’amélioration des retenues des barrages à usage agricole et des niveaux des nappes phréatiques ainsi que de la situation de l’arboriculture fruitière (olivier, Figuier, rosacées…).

Cumul pluviométrique moyen en baisse de 31 % par rapport à la campagne précédente

Au niveau de la région de Fès-Meknès, les dernières précipitations ont porté le cumul pluviométrique moyen au 8 avril courant à 288 mm, en baisse de 31 % par rapport à la campagne précédente, qui a enregistré 420 mm.

L’agriculture constitue un véritable levier économique pour la région avec une contribution de 21,1 % au PIB régional. Elle est classée au 2ème rang en termes de contribution au PIB agricole national. Ces performances sont atteintes grâce notamment à la diversité du climat et du milieu naturel, la fertilité des sols, ainsi que la disponibilité des ressources hydriques souterraines et superficielles importantes. Ces potentialités confèrent à la région un cadre approprié à l’investissement et favorisent une diversité des filières de production agricole.

Fès-Meknès est devenue le 3ème bassin de production au niveau national, avec une superficie agricole utile de l’ordre de 1,3 million ha, dont 15 % irriguée et une dynamique agro-industrielle importante autour de filières agricoles, comme le lait, l’olivier et les céréales.

Partager

Regardez aussi

Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial

Les exportations marocaines de légumes de serre ralentissent

Le Maroc, acteur majeur sur la scène mondiale des exportations de légumes de serre, fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.