AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Barcelone déclare l’état d’urgence sécheresse
eau
eau - photo : DR

Barcelone déclare l’état d’urgence sécheresse

Barcelone en crise : L’état d’urgence sécheresse déclaré après trois ans d’aridité intense

Le gouvernement catalan a annoncé la déclaration de l’état d’urgence sécheresse dans la région de Barcelone et ses environs, mettant ainsi en lumière une crise hydrique sans précédent qui sévit depuis trois ans. Le président du gouvernement régional catalan, Pere Aragonès, a qualifié cette sécheresse de la pire du siècle, soulignant les conséquences dévastatrices du changement climatique.

Depuis l’automne 2020, la Catalogne a accumulé un déficit de précipitations atteignant 500 millimètres, entraînant un stress hydrique critique. Les réservoirs d’eau de pluie ont récemment chuté en dessous de 16 % de leurs capacités, avec une extraction normale de 80 % de l’eau potable de Barcelone provenant de ces réservoirs.

Différents médias locaux affirment que les réservoirs du Ter et du Llobregat, situés en amont de Barcelone, ne disposent que de 99,88 hm3 d’eau, déclenchant ainsi l’état d’urgence selon le plan spécial sécheresse mis en place par les autorités catalanes. Ce plan divise la crise en six phases, avec l’urgence actuelle laissant entrevoir deux niveaux de gravité avant d’atteindre un état de sécheresse total.

Cette décision entraîne des restrictions draconiennes pour les 6 millions d’habitants touchés dans 202 communes, notamment l’interdiction de remplir les piscines, laver les voitures, et arroser les espaces verts, sauf en cas de survie des arbres. De plus, chaque personne ne peut utiliser plus de 200 litres d’eau potable par jour. Les sanctions sont prévues pour les contrevenants, avec des baisses de pression d’eau anticipées.

Les secteurs agricole et industriel sont particulièrement touchés, avec des réductions d’utilisation d’eau de 80 % pour les agriculteurs, 50 % pour les éleveurs, et 25 % pour l’industrie. Les agriculteurs catalans, actifs dans le mouvement social européen, prévoient des manifestations à Barcelone et Madrid pour protester contre ces restrictions.

Face à cette crise, les deux usines de dessalement de la région fonctionnent à pleine capacité pour produire de l’eau douce, mais leur capacité maximale de 80hm3 par an est loin de suffire. Le gouvernement de Pere Aragonès envisage même de ravitailler Barcelone en eau potable par des bateaux-citernes en provenance de Tarragone ou de Marseille, une mesure déjà utilisée pendant la sécheresse de 2008.

Dans un bassin hydrographique déjà déficient en eau, les épisodes de sécheresse sont fréquents, mais le changement climatique aggrave la situation. En Espagne, les vagues de chaleur ont triplé au cours de la dernière décennie, laissant la Catalogne vulnérable face à une crise hydrique prolongée. La population locale espère désormais des mesures rapides et efficaces pour faire face à cette crise climatique sans précédent.

Partager

Regardez aussi

Deuxième journée animée au Gulfood, plaçant Dubai au cœur de l’industrie mondiale de l’alimentation et des boissons

Les connexions et les accords commerciaux se poursuivent lors de la deuxième journée. Les innovateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.