AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
lundi 28 novembre 2022
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Une première mondiale pour l’arganier à Souss Massa !

Une première mondiale pour l’arganier à Souss Massa !

Région Souss Massa : visite de chantiers de développement de la filière de l’arganier.

  • Première expérience mondiale réussie de transplantation d’arganiers adultes enregistrant un taux de réussite de 70%
  • Le Centre National de l’Arganier est une plateforme d’interprétation du patrimoine, de convergence et de coordination de la recherche et de gestion des connaissances

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a effectué le samedi 25 juin une visite de terrain au niveau de la Région Souss Massa consacrée à la visite de deux grands chantiers initiés par l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA).

La visite a porté sur le chantier de construction du Centre National de l’Arganier à Agadir et le périmètre de transplantation des Arganiers adultes à la commune de Tidssi à Taroudant.

Première expérience réussie de transplantation d’arganiers adultes 

Au niveau de la commune de Tidssi, province de Taroudant, le Ministre a visité le périmètre de transplantation des Arganiers adultes dont le projet de recherche a été initié en 2019 par l’ANDZOA, en collaboration avec LafargeHolcim Maroc et l’AgroTech Souss Massa.

Ce projet de recherche a permis de développer la technique la mieux adaptée à la transplantation d’arganiers adultes au sein de la cimenterie Agadir-Souss de LafargeHolcim Maroc.

Cette expérience vise à concilier la préservation de cette ressource endémique du Maroc et le développement économique de la Réserve de Biosphère Arganeraie. Les arganiers existants dans des zones destinées à des activités économiques dans l’Arganeraie ont été déplacés vers des sites de plantation où les arbres pourront être sauvegardés et continuer à se développer.

Cette première expérience mondiale de transplantation d’arganiers adultes a été menée dans le cadre d’un projet de recherche, sur 3 périodes distinctes pendant 2 ans (hiver, printemps et été) et ce, en testant deux techniques de prétraitement (l’arrosage et le cernage). Cela a permis une maîtrise des techniques possibles et des conditions de réussite. Les résultats préliminaires démontrent un taux de réussite de 70%.

A l’issue de cette recherche, un guide sur les bonnes pratiques de transplantation de l’arganier adulte sera publié et les résultats du projet de recherche seront partagés.

Cette première expérience réussie devrait permettre de dupliquer cette démarche aux futurs projets de développement économique au sein de l’Arganeraie et de contribuer ainsi à la protection de ce patrimoine mondial.

Centre National de l’Arganier

Le Ministre a effectué une visite au Centre National de l’Arganier (CNA), mis en œuvre par L’ANDZOA. Le centre est engagé en tant que plateforme d’interprétation du patrimoine, de convergence et de coordination de la recherche et de gestion des connaissances afin d’assurer un accompagnement optimal de la filière et des acteurs.

En parfaite synergie et complémentarité avec les attributions de l’ANDZOA, le contrat programme arganier, le plan cadre de la Réserve de Biosphère Arganeraie, et les missions des autres partenaires institutionnels, le Centre National de l’Arganier a pour principal objectif de structurer et de canaliser l’ensemble des efforts liés à l’Arganeraie afin d’assurer une gouvernance durable de la filière de l’arganier.

Le Centre National de l’Arganier englobe trois composantes qui constituent une déclinaison des missions et attributions qui lui sont assignées, à savoir :

  • L’unité d’interprétation du patrimoine de l’Arganeraie : Valoriser et promouvoir le patrimoine naturel et culturel matériel et immatériel de l’Arganeraie ;
  • L’unité d’encouragement de la Recherche Scientifique : Orienter et appuyer la convergence de la recherche scientifique sur l’Arganier et l’Arganeraie ;
  • L’unité de gestion des connaissances : Réaliser une veille stratégique et technologique et promouvoir la gestion des connaissances pour accompagner l’aide à la prise de décision.

Le centre National de l’Arganier concrétise les engagements de l’Etat avec l’interprofession dans le cadre du contrat programme pour la mise en place d’un pôle de compétences dédié à l’Arganeraie. Il permettra de canaliser les efforts de tous les acteurs scientifiques et professionnels de la Réserve de Biosphère Arganeraie. Cette structure se positionnera comme un pôle de promotion du patrimoine culturel de l’Arganier et d’appui à une recherche d’excellence.

MAPM

Regardez aussi

Espagne : la production de poivrons en forte hausse

Espagne : 91,87 % des poivrons achetés viennent du Maroc

Les sociétés espagnoles de commercialisation ont acheté un total de 68,49 millions de kilos de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.