Accueil / Actualités / Actu Maroc / Aquaculture: coopération maroco-dominicaine

Aquaculture: coopération maroco-dominicaine

Le Maroc et la Dominique explorent les moyens de coopération en aquaculture.

Le Maroc et la Dominique sont en train d’explorer la possibilité de réaliser un projet commun en aquaculture, a indiqué, vendredi à Rabat, la secrétaire d’État chargée de la Pêche maritime, Mbarka Bouaida.

La Dominique est « très intéressée » par l’expérience marocaine en aquaculture et il a été convenu d’étudier la possibilité de dépêcher une mission technique sur place afin d’examiner la qualité des eaux et les conditions climatiques de la région en vue d’un projet commun, a précisé Mme Bouaida dans une déclaration à la presse à l’issue d’un entretien avec la ministre des Affaires étrangères du Commonwealth de la Dominique, Francine Baron.

« Nous avons également exploré d’autres sujets de coopération se rapportant à l’agriculture, notamment les produits du terroir, ainsi que le secteur du développement durable et de l’environnement, où nous avons discuté d’une possibilité de partenariat en matière de gestion des risques » en cas de catastrophes naturelles, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, Mme Bouaida a indiqué que l’objectif de cette rencontre est de décliner le partenariat entre le Maroc et la Dominique en projets concrets et de mettre en place une feuille de route avec des délais qui permettraient d’accélérer la réalisation de ces projets communs.

Pour sa part, Mme Baron a déclaré que les discussions ont porté sur les moyens à même de renforcer la coopération entre le Maroc et la Dominique en particulier, et les autres pays des Caraïbes en général.

Dans ce sens, elle a indiqué que cette entrevue a également été l’occasion d’explorer les possibilités de coopération entre les deux pays dans les domaines de l’agriculture et la pêche, tout en cherchant des moyens pour renforcer et développer ces deux secteurs au sein de la Dominique et pour investir dans la formation de la main-d’œuvre afin de créer de la valeur.

En outre, Mme Baron a rappelé que le Maroc dispose d’une longue tradition en matière de production des huiles essentielles et a exprimé la volonté de son pays de bénéficier de l’expérience et de l’expertise technique du Maroc pour développer ses huiles et les mettre au diapason des normes internationales.

La Dominique et le Maroc ont établi leurs relations en 2010 et « nous avons assisté, depuis, à un appui et à une relation solide entre les deux pays », a rappelé Mme Baron, notant que le Royaume apporte une assistance « très concrète » à la Dominique et à d’autres pays des Caraïbes pour qu’ils atteignent leurs objectifs de développement durable.

Regardez aussi

Les produits marocains sont bien accueillis par le commerce allemand

France: Les prix des fruits et légumes augmentent de 34%

Les prix des fruits et légumes augmentent de 34% lors des 12 derniers mois. En …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *