Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Allemagne présente un fort potentiel pour les agrumes marocains
image_not_found

L’Allemagne présente un fort potentiel pour les agrumes marocains

L’Allemagne est un marché à fort potentiel pour les agrumes marocains.

La participation du Maroc au Salon Fruit Logistica met en avant le potentiel du marché allemand pour les exportations marocaines d’agrumes.

L’Allemagne est le premier importateur mondial d’agrumes et le 2e en ce qui concerne les fruits rouges. Chaque année, le pays importe 850 000 T d’agrumes dont 2 000 viennent du Royaume. A travers sa participation au Salon Fruit Logistica qui se déroule à Berlin, le Maroc espère donc renforcer ses échanges avec ce pays européen qui présente un fort potentiel.

La participation du Maroc à ce salon international de la filière fruits et légumes visent à trouver de nouveaux partenariats B to B pour renforcer les exportations. En effet, seules 650 000 tonnes d’agrumes sont exportées chaque année alors que la production nationale s’élève à 2,3 millions de T.

En exportant 25% de sa production d’agrumes le Maroc réussit à faire entrer 4 millions de Dh en devises dans l’économie nationale. Aujourd’hui, la stratégie vise à développer l’exportation de fruits et légumes.

Le Maroc devra toutefois adapter son système de conditionnement afin de se plier aux exigences du marché allemand. Autre frein, le produit marocain est moins compétitif que l’espagnol en raison des frais logistiques.

Pour sa 17e participation au Salon Fruit Logistica, le Maroc est représenté par environ 40 producteurs-exportateurs (Domaines Export, Copag Export, les Domaines Brahim Zniber, SKS, Delassus, Clémentina, Lymouna Matysha, Agrupa Marca, Citrus Farm Export, Holmar Fruit, GPC Carton, Fresh Fruit, Agrumar Souss, Cap Agro…) ainsi que par les différentes associations et fédérations : APEFEL, FIFEL, Maroc Citrus, AMPFR, AMPCEF…

Regardez aussi

Comité d’Orientation Stratégique et Conseil d'administration de l'Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier

Le PIB des zones oasiennes et de l’arganier est passé de 84 à 129 milliards de dirhams entre 2009 et 2018

Réunion du Comité d’Orientation Stratégique et Conseil d’administration de l’Agence Nationale pour le Développement des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *