Accueil / Actualités / Actu internationales / En Algérie, un ingénieur agronome utilise l’hydroponie dans le désert
hydroponie_agronome_algerie

En Algérie, un ingénieur agronome utilise l’hydroponie dans le désert

En Algérie, un ingénieur agronome utilise l’hydroponie dans le désert.

Voile une initiative inspirante. Un ingénieur agronome algérien vivant dans le sud-est du pays cultive depuis une dizaine d’années des aliments et du fourrage pour les bêtes, dans le désert.

Lauréat de l’Université d’Alger, l’ingénieur agronome du nom de Taleb Brahim Khaled vit dans un camps de réfugiés dans le sud-est du pays. A l’origine cet ingénieur agronome cultivait quelques tomates sur une petite superficie mais dorénavant de nouveaux horizons s’ouvrent à lui malgré un climat considéré comme hostile.

L’hydroponie comme nouvel avenir

L’hydroponie est une technique horticole très ancienne qui permet d’établir une culture hors-sol. Cette technique ancestrale est dorénavant remise au gout du jour, qu’ils s’agisse auprès d’initiés ou même de la NASA qui s’est intéressée à cette technique pour ses travaux.

Soutenu par des programmes alimentaires, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a décidé de soutenir les travaux de recherches de l’ingénieur agronome et des partenariats ont même permis la signature d’un partenariat avec une société algérienne afin d’installer des unités de production dans des containers. Notons que cette alternative permet de cultiver jusqu’à 100 kg de fourrage vert par jour.

Depuis plusieurs années déjà la culture hydroponique a fait aussi son apparition au Maroc, si vous en êtes un expert ou un cultivateur national ou international, n’hésitez pas à nous contacter par mail pour partager votre savoir.

Avec sciencepost

Regardez aussi

Tomates le Maroc perd le marché russe mais se développe au Royaume-Uni

Tomates : le Maroc se développe fortement au Royaume-Uni

La tomate du Maroc se développe en Espagne, au Royaume-Uni et en France. Le Maroc …

Un commentaire

  1. Félicitations pour toutes ces initiatives il faut être confiant et perseverer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *