Accueil / Actualités / Actu Maroc / Akhannouch félicite l’enseignement agricole
Akhannouch félicite l’enseignement agricole
Akhannouch se félicite des missions de l’enseignement agricole - photo:DR

Akhannouch félicite l’enseignement agricole

Akhannouch se félicite du rôle des trois instituts d’enseignement agricole.

“Les trois instituts accomplissent aujourd’hui des missions stratégiques à travers le renforcement du développement économique, la création des richesses et la préservation des ressources naturelles”, se félicite Aziz Akhannouch.

Les trois instituts de l’enseignement supérieur agricole au Maroc ont largement contribué au développement de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire et à la valorisation des ressources naturelles, a affirmé mardi 29 mars à Meknès, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch.

S’exprimant lors de la cérémonie de remise des diplômes à la 67è Promotion de l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès (ENA), le ministre a fait savoir que ces trois institutions, à savoir l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II-Rabat, l’Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs-Salé et l’ENA-Meknès, accomplissent aujourd’hui des missions stratégiques à travers le renforcement du développement économique, la création des richesses et la préservation des ressources naturelles.

Mettant l’accent sur les grands défis du développement durable, le ministre a relevé que son département a œuvré au renforcement de la compétitivité de ces instituts d’enseignement supérieur et à la consolidation de leurs positions à l’échelle nationale, régionale et internationale.

Akhannouch a rappelé dans ce cadre que la stratégie nationale pour la formation et la recherche agricole a insisté sur le renforcement de la synergie entre ces trois instituts afin de couvrir les divers domaines du développement agricole et rural, l’industrie agroalimentaire et l’aménagement des espaces rural et forestier et leur préservation.

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime espère former plus de 1 000 lauréats chaque année, contre 600 actuellement, a-t-il ajouté, précisant que ces ressources humaines hautement qualifiées seront, dans le futur, des ingénieurs et des dirigeants d’entreprises.

Le ministre n’a pas manqué de mettre l’accent sur les compétences professionnelles des lauréats de l’ENA et de leurs expériences acquises durant les stages sur le terrain, précisant que le taux d’intégration sur le marché de travail des promotions précédentes avoisine les 90 %.

Mettant en valeur les efforts déployés par l’ENA au cours des dernières années pour renforcer sa position en tant qu’institution pionnière dans la formation et la recherche agricole, il a fait savoir que l’ENA a œuvré à l’amélioration de sa gouvernance et au développement de sa recherche ainsi qu’au transfert de la technologie conformément aux priorités tracées par le gouvernement.

Aziz Akhannouch a par la même occasion fait savoir que les investissements dans le secteur agricole ont connu une hausse soutenue depuis le lancement du Plan Maroc Vert, précisant que le taux de croissance annuel du Produit intérieur brut agricole (PIBA) était de 7,7 % durant 2008-2014, contre un taux de 4,2 % pour les autres secteurs productifs durant la même période.

Cette tendance positive, a-t-il dit, est due à l’amélioration du climat des affaires et l’augmentation de la cadence des investissements dans le secteur agricole, ajoutant que les investissements publics et privés en la matière durant la période 2008-2015 se sont élevés à plus de 100 milliards de dirhams.

Le ministre a également indiqué que le volume des exportations agricoles a enregistré une hausse de 54 % durant la période 2009-2015, relevant la diversification des débouchés et de la consolidation du produit ” made in morocco ” sur le marché international.

La cérémonie de remise des diplômes pour la 67è Promotion de l’ENA s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la préfecture de Meknès, du président du conseil de la région Fès-Meknès et du président de la commune urbaine de la ville.

Avec MAP

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *