Accueil / Actualités / Actu internationales / Akhannouch à Adélaïde avec des ministres de l’Etat de l’Australie

Akhannouch à Adélaïde avec des ministres de l’Etat de l’Australie

Akhannouch à Adélaïde avec des ministres de l’Etat de l’Australie-Méridionale sur la coopération bilatérale.

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, M. Aziz Akhannouch, s’est entretenu, jeudi à Adélaïde (sud de l’Australie), avec le ministre de l’Etat de l’Australie-Méridionale du Commerce, du Tourisme et de l’Investissement, M. David Ridgway, et celui des Industries primaires et de développement régional, M. Tim Whetstone, au sujet des moyens de booster la coopération économique bilatérale, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche maritime.

« Nous avons constaté un intérêt particulier de la part des responsables et des opérateurs de l’Etat de l’Australie-Méridionale pour donner une impulsion à la coopération économique entre les deux pays », a souligné M. Akhannouch dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la visite d’une importante délégation marocaine au pays-continent.

« L’Australie jouit d’une bonne expérience dans les domaines de l’aquaculture et de la pêche, notamment en ce qui concerne le volet recherche et innovation », a indiqué le ministre, appelant les services concernées auprès des différents ministères à mettre en œuvre des programmes de partenariat dans ces domaines, d’autant que le pays-continent a manifesté sa disposition à accompagner le Maroc dans ces secteurs.

Outre la découverte de l’expérience australienne, la visite de la délégation, composée de responsables et d’opérateurs économiques, a également pour objectif d’approcher les investisseurs australiens et les inciter à venir au Maroc, a fait savoir M. Akhannouch, qui a noté que les deux pays peuvent augmenter les échanges sur certains produits, notamment les caprins, l’huile d’olive et les dattes.

Pour sa part, M. Whetstone a indiqué qu' »il est très important d’œuvrer pour une coopération de haut niveau » et d’établir une communication permanente pour comprendre les besoins de chacun afin d’assurer une complémentarité entre les deux marchés, notamment dans le secteur de l’agriculture.

« Nous posons aujourd’hui les fondements d’une coopération gagnant-gagnant que nous espérons développer pour l’intérêt des deux économies et le bien des deux peuples », a relevé le ministre, soutenant que de telles rencontres représentent une opportunité idoine pour explorer les moyens d’étoffer les relations et de mettre en place un modèle d’une coopération fructueuse.

M. Whetstone a relevé que le Maroc offre une porte d’entrée aux marchés européen et africain alors que l’Australie constitue un pont d’accès sur l’Asie-Pacifique, affirmant qu’il sera bénéfique pour les deux pays d’œuvrer pour promouvoir une coopération fondée sur des atouts indéniables.

Même son de cloche chez M. Ridgway, qui a estimé que les similitudes entre les deux pays offrent plusieurs opportunités d’investissement et d’échanges économiques, en plus du transfert des technologies et du savoir-faire.

« Il est temps d’œuvrer de part et d’autre pour bâtir une coopération multisectorielle entre les deux pays qui, au-delà de l’agriculture et de la pêche, peut porter sur d’autres secteurs, notamment l’éducation », a estimé le ministre.

Au deuxième jour de l’étape d’Adélaïde, les membres de la délégation marocaine ont effectué une visite aux sites d’aquaculture et de pêche de thon et des huîtres au port de Lincoln, où ils ont pris connaissance de la remarquable expérience de l’Etat de l’Australie-Méridionale dans ce secteur qui constitue un pilier important du plan Halieutis.

De nombreuses rencontres B2B et de networking entre les professionnels marocains et leurs homologues australiens ont été également au programme de cette journée.

Lors de cette visite, M. Akhannouch est accompagné de Mme Mbarka Bouaida, Secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, et d’une importante délégation composée notamment du président de la fédération des chambres de commerce, des présidents des chambres d’agriculture et des pêches maritimes, des professionnels des deux secteurs et de responsables des départements de l’agriculture et de la pêche maritime.

Regardez aussi

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale à Dakhla, les agriculteurs espagnols en colère

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale au port de Dakhla, les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *