Accueil / Actualités / L’agriculture écologique en débat à Sefrou
L'agriculture écologique en débat à Sefrou
L'agriculture écologique en débat à Sefrou - Photo : MAP

L’agriculture écologique en débat à Sefrou

L’essor de l’agriculture écologique en débat à Sefrou.

Les participants à une rencontre sur « la gestion des ressources naturelles dans la province de Sefrou » organisée, jeudi à Imouzzer Kandar, ont souligné l’importance des efforts déployés et des initiatives lancées pour consolider l’essor de l’agriculture écologique au niveau provincial.

Les intervenants, dont des professionnels, des chercheurs et des militants associatifs ont mis l’accent sur les retombées positives des initiatives entreprises par le gouvernement dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), notamment l’appui aux agriculteurs pour les encourager à investir dans l’agriculture écologique et les nouvelles technologies afin de préserver l’environnement.

Ils ont appelé, dans ce cadre, à conjuguer les efforts de l’ensemble des parties concernées pour inciter les agriculteurs à adopter des modèles agricoles visant à respecter la nature et la santé, rationaliser l’utilisation des ressources en eau et adopter les nouvelles technologies respectueuses de l’environnement.

L’accent a été mis, également, sur l’importance de la sensibilisation des agriculteurs à l’utilisation des matériaux agricoles écologiques et à l’adoption d’une approche basée sur une gestion durable des ressources naturelles de manière à en faire profiter les générations futures. Mhamed Moussaoui, enseignant-chercheur en géographie au Centre Régional des Métiers d’Education et de Formation de Fès-Meknès a indiqué que l’agriculture écologique jouit d’un intérêt particulier aux niveaux national et international, en s’attardant sur les progrès et les actions entreprises pour la promotion de ce type d’agriculture dans le Royaume.

Dans un exposé intitulé « Développement de l’agriculture écologique dans la province de Sefrou: opportunités et défis », le chercheur est revenu, essentiellement, sur les projets pilotes en la matière au niveau de la province, notamment l’opération de semis direct, la construction d’un complexe de collecte et de séchage des margines, le recyclage des déchets de trituration des olives et la conversion du système d’irrigation traditionnelle en goutte à goutte.

M. Moussaoui a plaidé, par ailleurs, pour la protection des ressources naturelles locales notamment les ressources en eau de surface et souterraines, l’instauration d’une véritable complémentarité entre l’agriculture écologique, l’écotourisme et l’artisanat, la valorisation des produits agricoles et le renforcement des associations et coopératives porteuses de projets agricoles respectueux de l’environnement.

De son côté, le président de l’association « Jiber » pour le développement rural et l’environnement, Moustapha Toudi s’est arrêté sur les avancées notables réalisées par l’agriculture marocaine, un secteur aux perspectives prometteuses et porteur pour l’économie nationale, en saluant les actions entreprises au niveau de la province de Sefrou pour encourager l’agriculture écologique.

Cette rencontre, initiée par l’Association « Jiber pour le Développement Rural et l’Environnement », en partenariat avec la Fondation Heinrich Böll et la direction provinciale de l’agriculture de Sefrou, a été marquée par la présentation d’expériences agricoles réussies au niveau de certaines régions marocaines, ayant choisi d’investir dans l’agriculture écologique.

MAP

Regardez aussi

"Efficacité hydrique et dessalement de l’eau de mer comme priorités"

« Efficacité hydrique et dessalement de l’eau de mer comme priorités »

Eau: le programme gouvernemental sera axé sur l’efficacité hydrique et le dessalement de l’eau de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *