AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / En Tunisie, à cause de la sécheresse des agriculteurs sont appelés à éviter de planifier des cultures irriguées
Stress hydrique : Les prévisions ne sont pas bonnes pour le Maroc

En Tunisie, à cause de la sécheresse des agriculteurs sont appelés à éviter de planifier des cultures irriguées

En Tunisie, la sécheresse qui dure depuis plusieurs années et entraîne une diminution des réserves d’eau dans les barrages pousse la délégation régionale de l’Agriculture à Béja a lancer un avertissement pour la saison agricole 2023-2024, appelant fermement les agriculteurs et les acteurs du secteur à prendre des mesures de précaution drastiques.

Les zones à forte demande en eau sont particulièrement vulnérables, et il est recommandé d’éviter la planification de cultures irriguées afin de préserver les ressources hydriques de la région et de lutter contre les effets persistants de la sécheresse. D

e plus, les professionnels du secteur sont encouragés à ne pas conclure de contrats pour des cultures gourmandes en eau et à éviter l’installation de pompes et les contrats de production de tomates avec les unités industrielles. Toutes ces mesures visent à réduire la pression sur les ressources hydriques locales et à promouvoir des pratiques agricoles durables.

La situation de la sécheresse en Tunisie est un défi majeur pour l’agriculture, et un article plus complet traite du sujet sur Agriculture en Tunisie.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *