×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / UA : Le Maroc a toujours soutenu les initiatives industrielles et l’intégration économique
l’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi
L'Ambassadeur - Mohamed Arrouchi - ph : MAP

UA : Le Maroc a toujours soutenu les initiatives industrielles et l’intégration économique

Le Maroc a toujours soutenu les initiatives de l’UA visant l’industrialisation et l’intégration économique de l’Afrique.

Le Maroc a toujours soutenu toutes les initiatives de l’Union Africaine (UA) visant l’industrialisation et l’intégration économique de l’Afrique, a affirmé, mardi à Addis-Abeba, l’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

“Le Royaume du Maroc a toujours soutenu avec détermination toutes les initiatives de l’Union Africaine visant l’industrialisation et l’intégration économique continentale, en contribuant activement à l’élaboration des stratégies africaines pertinentes comme celles des produits de base, de la mode africaine et de l’industrialisation”, a souligné le diplomate marocain qui s’exprimait lors de la 43è session du Comité des Représentants Permanents de l’UA (COREP), préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l’UA, prévues à Addis-Abeba du 02 au 06 février prochain.

C’est dans cet esprit que le Maroc a fait preuve d’un engagement soutenu tout au long des négociations de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), a relevé M. Arrouchi lors de cette session, dont les travaux se poursuivent par visioconférence.

Le diplomate marocain, qui intervenait sur le rapport de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine a noté que la ZLECAf “favorisera le commerce intra-africain de notre continent et une meilleure intégration dans les chaînes de valeurs régionales dans des secteurs importants”.

“Pour le Maroc et le reste du Continent, la ZLECAf est une opportunité unique pour nos économies, qui permettra à nos opérateurs économiques d’explorer ce vaste Continent et d’y accéder progressivement sans droit de douanes”, a dit M. Arrouchi.

L’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU a, à cet égard, salué les différentes actions concrètes entreprises par le Secrétariat de la ZLECAf, notamment le lancement du système de paiement panafricain, qui permettra, entre autres, d’accélérer le commerce intra-africain et de valoriser les monnaies locales, le Fonds automobile de la ZLECAf pour soutenir l’industrialisation en Afrique et le Fonds d’ajustement de la ZLECAf pour atténuer d’éventuels impacts économiques suite à la réduction des recettes tarifaires et permettre aux entreprises et aux chaînes d’approvisionnement de se réorganiser pour se conformer à la Zone continentale.

Le COREP se penchera également sur les rapports des Comités techniques spécialisés sur la communication et les TIC, l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement, les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration.

Le Comité des Représentants Permanents de l’UA avait entamé, jeudi dernier par visioconférence, les travaux de sa 43è session ordinaire préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l’UA, prévues à Addis-Abeba du 02 au 06 février prochain.

Les Représentants permanents de l’organisation panafricaine vont examiner, lors de cette session, notamment des rapports sur la réforme des structures, la supervision et la coordination générales sur les questions budgétaires, financières et administratives, les questions d’audit, la coopération multilatérale et les questions environnementales.

Le COREP se penchera également sur les rapports des Comités techniques spécialisés sur la communication et les TIC, l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement, les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration.

La situation humanitaire en Afrique, la mise en œuvre opérationnelle du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), la pandémie de la Covid-19 et son impact socio-économique sur les économies africaines, le partenariat pour la fabrication de vaccins en Afrique, la situation au Parlement panafricain et la ratification du Traité portant création de l’Agence africaine du médicament, seront également au centre des discussions lors de cette session.

Les Représentants permanents de l’UA vont procéder aussi à l’examen du rapport intérimaire sur les réformes institutionnelles de l’UA, sur l’état d’avancement de l’exécution des décisions antérieures du Conseil exécutif et de la Conférence et sur la mise en œuvre des activités de la Feuille de route du thème de l’UA pour l’Année 2021 : “Arts, culture et Patrimoine : Leviers pour l’édification de l’Afrique que Nous voulons”.

Le COREP se penchera, en outre, sur l’examen du projet de l’ordre du jour de la 40è session ordinaire du Conseil exécutif et du projet de l’ordre du jour du 35è Sommet ordinaire de l’UA.

MAP

Regardez aussi

Le-Maroc-triple-ses-exportations-de-courgettes-vers-l-Espagne

89% des courgettes importées à Almeria sont marocaines

Courgettes : 89% des importations à Almeria sont marocaines. La province d’Almería, en Espagne, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.