Accueil / Actualités / Actu Maroc / Affaire Agrodep, Pierrick Puech et Hassan Derhem c’est terminé!
image_not_found

Affaire Agrodep, Pierrick Puech et Hassan Derhem c’est terminé!

L’affaire Agrodep enfin close, Puech et Derhem ont trouvé un accord.

L’annonce a été faite aujourd’hui par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, le processus de médiation entre les actionnaires du groupe agricole “Agrodep”, engagé avec l’appui des ministres de l’Agriculture et de la pêche maritime et de l’intérieur, touche enfin à sa fin.

Le 31 juillet 2014, un accord a été conclu entre Pierrick Puech et Hassan Derhem avec comme objectif principal de finaliser la séparation juridique en 2 lots distincts homogènes et économiquement viable. Comme pour s’assurer que chacun reprendrait sa route, en ayant les capacités de continuer son activité. Une décision sage pour les deux hommes.

Dans un premier temps, chaque partie a eu l’occasion de choisir et d’occuper les lots de son choix, ces derniers constitués de fermes et d’une station de conditionnement permettaient aux deux entrepreneurs la poursuite des activités d’une manière intelligente tout en s’assurant ainsi de sauvegarder les emplois de plus de 7000 personnes. Enfin, l’affaire qui se voit aujourd’hui close a donné naissance à deux entités distinctes, dont les activités agricoles resteront viables.

Rappelons qu’Agrodep était un des plus important groupes agricoles marocain, constitué de plus d’une dizaine de fermes, de 2 stations de conditionnement et opérant à l’export. Le groupe était spécialisé dans le maraîchage, l’arboriculture fruitière, agrumes et palmiers dattiers…

Bonne chance à “Bierrick” et “Derhem” dans leurs nouvelles aventures respectives avec l’objectif de créer toujours plus de valeur ajoutée à la production marocaine et d’emplois à une population qui en a besoin.

Pour recevoir la lettre d’information sur l’actualité agricole nationale et internationale:
Newlsetter AgriMaroc.ma.

Regardez aussi

6100 saisonnières Marocaines en Espagne

Des associations féministes s’inquiètent face aux conditions des saisonnières marocaines

Des associations féministes s’inquiètent face aux conditions des saisonnières marocaines en Espagne Précarité, abus, harcèlement… …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *